Fermer
Olivier de Cointet
Reportage | 25 janvier
5 mn

Silence, on brode
Confidences sur le fil d'Hubert Barrère, directeur artistique de Lesage-Paris.

Hubert Barrère, directeur artistique de Lesage-Paris © Pluris
Ateliers Lesage-Paris © Pluris
Broderie Ateliers Lesage-Paris © Pluris
Broderie Ateliers Lesage-Paris © Pluris
Broderie Ateliers Lesage-Paris © Pluris
Dessin Ateliers Lesage-Paris © Pluris
Dessin Ateliers Lesage-Paris © Pluris
Broderie Ateliers Lesage-Paris © Pluris
Broderie Ateliers Lesage-Paris © Pluris
Accessoire  Ateliers Lesage-Paris © Pluris
Dessin Ateliers Lesage-Paris © Pluris
Accessoire  Ateliers Lesage-Paris © Pluris
Broderie Ateliers Lesage-Paris © Pluris
Accessoire  Ateliers Lesage-Paris © Pluris
Accessoires Ateliers Lesage-Paris © Pluris
Accessoires Ateliers Lesage-Paris © Pluris
Accessoires Ateliers Lesage-Paris © Pluris
Dessin Ateliers Lesage-Paris © Pluris
Dessin Ateliers Lesage-Paris © Pluris
Du corset au crochet, il n’y a qu’un fil, celui qu’Hubert Barrère, directeur artistique de la Maison Lesage-Paris, s’amuse à tisser. Car avant de rejoindre le célèbre atelier de broderie d’art, dont l’histoire épouse celle de la haute couture depuis sa création en 1924, il s’est distingué en lançant sa propre collection avec pour fil directeur le corset.
Fort de son expérience de créateur, Hubert Barrère dialogue avec les plus grands couturiers, comme les jeunes talents, pour donner vie à leurs collections et nourrit leur inspiration. Car la Maison Lesage travaille depuis toujours pour les plus grands noms de la mode parisienne : Elsa Schiaparelli, Christian Dior, Yves Saint-Laurent, Balenciaga, Chanel, Christian Lacroix. Ses archives contiennent plus de 65 000 échantillons, qui témoignent de l’infinie créativité de la Maison.
Perpétuant les techniques d’aiguille ou de crochet, les brodeuses de Lesage-Paris ne reculent devant aucun caprice des créateurs qui souhaitent voire assemblés paillettes, plumes, coquillages, nœuds, lacets, cristaux de roche, cuir.
En avant-goût de la visite des ateliers Lesage, Hubert Barrère reçoit Pluris au milieu des silhouettes des derniers défilés qui teintent de mille couleurs et matières les murs de son bureau. Il évoque sa vision de la création et des métiers d’art qui font la fierté de sa Maison.
Crédits photo : Pluris
Article paru dans le numéro #50 FILS À RETORDRE
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Silence, on brode à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.