Fermer
Aurore de Lignières
À savoir | 28 janvier
6 mn

Spécial lingerie : les marques à suivre
Cinq marques qui font tourner la tête

Madame Aime - Lingerie © Madame Aime
Three Graces London - Lingerie © Three Graces London - Lingerie
Sixtine’s - Lingerie © Sixtine’s
Dans ce grand bazar de marques et de dentelles, il faut avoir l’œil pour repérer les pépites qui raviront les exigeants lecteurs de Pluris. Mais, comme la vie, le Salon de la Lingerie est plein de surprises.
Three Graces London - Lingerie © Three Graces London

La plus raffinée : Three Graces London

Il y a la matière, cette soie incroyable (« la même qu’Alexander McQueen »), si désirable. Il y a les tons neutres, intemporels et subtils, et les modèles, ultra-sexys mais raffinés, tous interchangeables (« Tout va avec tout, c’est l’idée »). On est fan de cette interprétation anglaise des dessous chics ! On veut absolument ces pyjamas shorts d’hommes en soie, ces déshabillés glamour, ces shortys en dentelles… C’est élégant, moderne, portable. Tout ce qu’on aime ! Et c’est nouveau : ex-directrice artistique de Ted Baker, la créatrice vient de lancer cette marque qui a de beaux jours devant elle.
En vente sur le site Three Graces London.
Madame Aime - Lingerie © Madame Aime

La plus parisienne : Madame Aime

C’est la toute nouvelle petite marque (créée en septembre 2014) qui monte... Ses modèles un peu vintage (la première collection cultive l’esprit Art Déco) ont un je-ne-sais quoi de branché et devraient faire mouche auprès de toutes les Parisiennes, qui apprécient la lingerie raffinée mais veulent rester elles-mêmes. On aime les belles matières douces, les finitions impeccables, les dentelles suggestives mais élégantes, le parti-pris luxueux mais pas tapageur. Tout est fabriqué en France, à l’ancienne. Bref, un sans-faute.
En vente au Bon Marché, au Printemps Haussmann, chez Franck & Fils, et en ligne sur Madame Aime.
Joy de Villaret - Lingerie © Joy de Villaret

La plus beachwear : Joy de Villaret

Au milieu de l’hiver, et de toute cette lingerie, les maillots de Joy de Villaret font rêver. Le chant des vagues à Copacabana, le sable chaud, le bien-être que procure une peau dorée et un vrai beau maillot bien coupé… Ceux-là ont de sérieux atouts pour devenir les stars de notre garde-robe juillet/août : on adore leurs imprimés rétros, leurs coupes simples mais efficaces, leurs jolis petits détails (coquillages, boucles dorées…). On investit tout de suite, comme ça c’est fait ?
En vente aux Galeries Lafayette Haussmann à Paris et sur Joy de Villaret.

La plus naturelle : Théa

Belles dentelles de cotons blancs, chemises virginales, caracos troublants, jolies nuisettes romantiques qu’on détournerait bien en robes de plage trendy… Mi-Bilitis (de David Hamilton), mi-Isabel Marant, le stand immaculé de la marque Théa accroche l’œil au milieu de cette débauche de polyester luisant. Elle existe depuis 30 ans, et cartonne au Japon et aux Etats-Unis, où des fans avisés s’arrachent ces modèles en pur coton aux finitions parfaites. Sa fondatrice, Marie de la Soudière, met peu en avant son aspect « éthique ». « L’important, dit-elle, c’est le produit. Il faut qu’il plaise pour lui-même. » Elle a pourtant, grâce à ses chemises de nuit, sauvé de la misère de nombreuses femmes philippines. Consultante pour l’Unicef, elle a créé une association pour les aider, les former à la couture, et les employer dans un atelier de Manille. Tous les modèles sont issus de cet atelier, un argument de plus pour se laisser tenter. C’est le coup de cœur absolu de Pluris !
En vente au Bon Marché, catalogue à demander par mail artheas@artheas.com.
Sixtine’s - Lingerie © Sixtine’s

La plus masculine : Sixtine’s

On avait fini par s’habituer aux boxer shorts moulants, plus pratiques sous les jeans « skinny fit », à défaut d’être vraiment enthousiasmants. La marque belge Sixtine’s marque le retour des caleçons à l’anglaise raffinés, en version 2.0. Son secret ? Un soutien interne en jersey de coton comme dans les maillots de bain pour garantir un confort extrême, une coupe ajustée, mais aussi un choix de tissus et d’imprimés qui donnerait le tournis à n’importe quelle modeuse. Trois finitions sont proposées, dont l’excellente « slim-fit » (3 % d’élastane), parfaite pour tous ceux qui aiment être moulés dans leur jean. Le détail amusant : les modèles ont des noms féminins (ceux de vos futures conquêtes ?). Ajoutons qu’ils ne nécessitent que peu ou pas de repassage… Allez, hop, remplissez vos tiroirs !
En vente sur le site Sixtine’s.
Crédits photo : Théa, Three Graces London - Lingerie, Three Graces London, Sixtine’s, Madame Aime, Joy de Villaret
Fermer
Spécial lingerie : les marques à suivre à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.