Fermer
Ludovic Avenel

« Tout passe par la main. Ce que l'œil ne voit pas, la main le sent. »

 

Ébéniste et créateur de mobilier design, formé en partie à l’École Boulle, Ludovic Avenel reconstitue devant Pluris la gestuelle méticuleuse et sensuelle du travail du bois. L’occasion d’explorer les tenants et les aboutissants de son métier.

L’atelier est très ordonné, chaque outil rangé au-dessus des établis. Le grincement des machines s’aligne sur l’atmosphère studieuse des lieux. Des odeurs de sciure de bois et de colle se mélangent. Depuis huit ans à son compte, Ludovic Avenel allie savoir-faire traditionnel et design. Sa matière : le bois, qu’il travaille pour le mobilier mais aussi pour l’habitacle des voitures.

ll décompose les trois étapes de la fabrication d’un meuble : la transformation de la matière brute en matière corroyée (c’est-à-dire en une surface plane), l’assemblage des pièces et la finition (ponçage, teinte, plaqué, vernis…). La conception et le dessin sont essentiels car ils permettent de vérifier les proportions et les détails. Cela peut se faire à la main (croquis, maquettes) ou en 3D à l’aide de logiciels de dessin.

Une équipe de trois à quatre personnes réalise en moyenne trois projets par mois. Transmission d’un savoir et recours à de nouvelles technologies rythment leur travail. Dans une approche charnelle, Ludovic Avenel définit un projet abouti comme « ayant une âme, un squelette et de la peau. »

Crédits photo : Pluris
Fermer
La gestuelle sensuelle de Ludovic Avenel, ébéniste à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.