Fermer
Capucine Graby
Évasion | 20 février
4 mn

Pause Robinson sauvage à Madagascar
Le tourisme débridé de Nosy Bé relève désormais de l'histoire ancienne.

Eden Lodge, Nosy Bé © DR
Eden Lodge, Nosy Bé © DR
Eden Lodge, Nosy Bé © DR
Eden Lodge, Nosy Bé © DR
Avec : logo Mymoonspots.com
Au bout d’une bonne heure de bateau, vous voilà sur une presqu’île perdue, un petit bout de terre ceint de baobabs centenaires. Ici, pas de lagon maldivien, mais une plage sauvage qui lui donne toute sa force. L’horizon se confond entre ciel et mer. Si vous ne connaissiez pas le bout du monde, le voilà. Eden Lodge est un lieu rare. La juste combinaison d’un confort parfait et de l’isolement qui offre une totale déconnexion. La plage est paradisiaque, bordée par une forêt luxuriante truffée de lémuriens.
Huit lodges sont disséminés le long du rivage. Ces tentes de luxe façon safari, discrètement disposées sur le sable blanc, sont d’un chic simple et sobre. Le luxe ici, c’est d’être soigné en cas de bobo d’un enfant, de manger des produits frais à tous les repas, ou de ne jamais se faire piquer par un moustique. Le personnel, discret voire évanescent, est aux petits soins pour que vous sentiez à l’aise dans votre nouveau costume de Robinson Crusoé moderne. Ouvert il y a moins de cinq ans, Eden Lodge est un havre de paix, une retraite rare et au passage, un des premiers hôtels 100 % solaire du monde. Preuve que luxe et développement durable peuvent coexister.
D’ailleurs, Eden Lodge est devenu un modèle écologique pour l’Afrique. Au programme : se délecter de la douceur du lieu, mais aussi nager avec les tortues, observer les dauphins en planche à voile, nourrir les lémuriens en forêt, s’évader à bord d’un boutre, assister à une classe dans l’école du village située à quelques centaines de mètres, faire un foot sur la plage au crépuscule avec les malgaches du village voisin…
Il fallait avoir du cran pour s’installer sur cette presqu’île vierge. Derrière cet hôtel, un fonceur qui ne connaissait rien à l’hôtellerie. Son agence tout juste vendue à Publicis, Yves Benouaich flashe un jour sur un terrain vierge de cette plage déserte. Il décide d’en faire le premier Ecolodge du pays. Pour laisser l’endroit intact, mais aussi pour éduquer la population aux gestes du développement.
QUAND Y ALLER ?
Période de rêve : l’été. Risque de cyclones à Noël. Fermeture annuelle au mois de février.
PRATIQUE
À partir de 460 euros par jour pour 2 en pension complète. Compter également un transfert en navette rapide privée.
Contacter MyMoonSpot www.mymoonspot.com pour plus de détail et procéder à une réservation.
Eden Lodge, Nosy Bé © DR
Présenté par Capucine Graby, journaliste grand reporter et fondatrice de MyMoonSpots, travel magazine pour insiders qui déniche des lieux d'exception.
logo Mymoonspots.com
Crédits photo : DR
Article paru dans le numéro #54 COLLECTIONNITE
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Pause Robinson sauvage à Madagascar à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.