Fermer
Depuis ses débuts dans l’horlogerie en 1738, Jaquet Droz a su adapter sa créativité aux exploits technologiques du moment. Ingénieur audacieux, il imagine des mécaniques de plus en plus sophistiquées, qu'il agrémente de musique et d’automates. L’univers de cet esprit exigeant se pare d’une poésie attachante qui perdure au fil des siècles.


La poésie mécanique, c’est l’approche de ce monde enchanteur qui décompose et reproduit les mouvements, leur donne du corps, joue avec eux ou les défie, à travers des décorations sophistiquées et animées, des miniaturisations, des complications, et des échappements. C’est un art tout en délicatesse doublé d'un savoir-faire exceptionnel.
Poésie
Mécanique
Jaquet Droz
Jaquet Droz ne pouvait mieux choisir que la danse comme complice de sa quête du dépassement technique et esthétique, des valeurs également partagées par le Béjart Ballet Lausanne.


Crédits photo : Pluris
Fermer
Poésie mécanique à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.