Fermer
Tiphaine Illouz
Portrait | 31 mai
5 mn
Rupert Schmid (ex-INSEAD) souhaitait retrouver une vie indépendante de chef d’entreprise, après avoir travaillé en tant que directeur général d’une agence de communication, puis chez Véolia comme directeur communication et marketing, pour se prouver qu’il était « capable de vivre dans un grand groupe ». « À ce moment-là, j’ai cherché une entreprise à reprendre, et mon choix s’est arrêté sur Biologique Recherche. » À l’époque, Biologique Recherche est encore une société familiale fondée par Yvan et Josette Allouche avec une approche clinique du soin esthétique, et dès le départ un ADN fondé sur le soin sur mesure et personnalisé. « BR répondait aux critères que je m’étais fixés : une société fortement internationale avec une grande composante promotionnelle ou marketing, même si elle ne passe pas par de l’investissement publicitaire. »
BR cumule les particularités : distribuée uniquement dans les lieux de soins de la marque, ou dans quelques spas triés sur le volet ; une très grande quantité de produits fabriqués à plus de 80 % dans ses propres laboratoires ; et une cosmétique qui vise des résultats sans cultiver la sensorialité de l’application. De ces caractéristiques, Rupert Schmid décide d’en faire des forces. « Les quelques marques nobles de soins professionnels avaient fait le choix du retail, à l’inverse, nous avons affirmé notre différence en étant présents exclusivement dans les endroits où l’on soigne, car nos soins ultra-personnalisés ne peuvent se passer d’un institut. »
À l’ambassade de beauté des Champs-Elysées à Paris, comme dans les 60 pays où la marque est présente, en particulier aux Etats-Unis, en Russie et en Chine, tout soin commence par une évaluation cosmétologique de l’épiderme : taux d’hydratation, perte en eau, élasticité cutanée, index mélanique et taux de sébum sont mesurés pour identifier les Instants de peau© de chacun, et effectuer un soin adapté. « Nous n’avons pas 30 produits, mais entre 60 et 100 pour répondre à chaque peau au cours d’un jour, d’une vie. »

Protocoles et produits

Parmi les produits phare, la lotion P50 crée en 1970, devenu le « geste P50 », exfoliante et régulatrice, promet de préparer et de renforcer le bouclier épidermique ; les sérums authentiques, au nombre de treize, aux formules pures, et uniquement constitués de principes actifs avec un minimum de conservateur ; et les sérums de finition employés en touche finale et en base de maquillage concentrant extraits végétaux dont vitamines, antioxydants, et acide hyaluronique.
Management de Biologique Recherche © DR
Dernière innovation de la marque, une crème masque qui reproduit dans sa formulation la quasi composition originelle du Vernix caseosa, une substance cireuse d’origine sébacée qui est la première protection épidermique du nouveau-né. À la fin de chaque soin, une ordonnance beauté est remise avec un protocole de soins complet à reproduire chez soi. « Si l’on vend surtout une méthode de soin, ce sont les produits qui nous font vivre », explique Rupert.
Entre les mains de trois personnes, le descendant des fondateurs Philippe Allouche, Pierre-Louis Delapalme, et Rupert Schmid, la marque est plus dynamique que jamais. « Quand j’ai repris Biologique Recherche, nous étions présents dans 35 pays avec un CA de 5 millions d’euros, contre 70 pays aujourd’hui et un CA de 12 millions cette année. La clé ? Savoir placer un produit, une gamme ou une marque d’une manière originale pour qu’elle rencontre son marché dans un monde où tout change extrêmement vite, et où il faut savoir offrir aux gens ce que chacun attend. »
Biologique Recherche Cosmétique © DR
Biologique Recherche Cosmétique © DR
Biologique Recherche Cosmétique © DR
Biologique Recherche Cosmétique © DR
Biologique Recherche Cosmétique © DR
Biologique Recherche Cosmétique © DR
Biologique Recherche Cosmétique Soin Visage © DR
Biologique Recherche Cosmétique Soin Visage © DR
Crédits photo : DR
Partager :
Bonnes adresses
32 avenue des Champs-Elysées
75008 Paris - France
19 rue de l'Arc de Triomphe
75017 Paris - France
Article paru dans le numéro #68 SERVICES
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Cosmétiques iconoclastes à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.