Fermer

Histoire de chaussettes
Béatrice de Crécy et Jean-Gabriel Huez, les deux font la paire Bonne Maison.

Béatrice de Crécy et Jean-Gabriel Huez, fondateurs de Bonne Maison © DR, Pluris
Tiphaine Illouz
Recommandation | 6 juin
3 mn
Béatrice de Crécy et Jean-Gabriel Huez, les fondateurs de Bonne Maison, se sont rencontrés autour de belles chaussettes. « C’était chez Doré Doré, Jean-Gabriel était à la stratégie marketing et direction commerciale, et je m’occupais de création et d’image de marque », se souvient Béatrice. Amoureuse des chaussettes japonaises, « très fines et avec des dessins subtils », introuvables sur le marché français ou hors de prix, la paire décide de monter de toutes pièces sa propre maison, spécialisée dans ce dessous unisexe.
« Certaines attirances reviennent avec insistance, et à condition de lâcher prise, mon intuition fait seule le travail »
Selon les collections, pois, rayures, motifs d’oiseaux et de feuillage, inspirations de Picasso, Miro ou Sonia Delaunay, motifs art nouveau sont déclinés dans des teintes allant de l’indigo lavé, à la palette de gris, en passant par le naturel rehaussé de miel, ou de touches d’ocre. « Je m’arrête parfois sur une couleur, un motif, une époque, un style ou un artiste. Pour l’une des histoires de l'hiver prochain par exemple, je n'arrêtais pas de remarquer des éléments qui dataient de 1900. Que ce soit de la musique (j'écoutais Erik Satie en boucle), des robes, du mobilier Bauhaus ou une architecture très particulière. Certaines attirances reviennent avec insistance, et à condition de lâcher prise, mon intuition fait seule le travail », note Béatrice.
Persuadés que « miser sur la qualité des produits est payant sur le long terme », ils choisissent de les faire fabriquer en France, d’utiliser une jauge très fine permettant une grande précision dans le dessin, et choisissent d’employer uniquement le coton gazé égyptien. « C’est un coton avec un fil très fin retordu qui lui évite de pelucher, même au fil des lavages. Il est lisse, et du coup vieillit très bien. Nos chaussettes sont agréables à porter car on ne sent pas la couture », détaille Béatrice. Style, confort et qualité.

Chaussettes Bonne Maison © DR
Chaussettes Bonne Maison © DR
Chaussettes Bonne Maison © DR
Chaussettes Bonne Maison © DR
Chaussettes Bonne Maison © DR
Chaussettes Bonne Maison © DR
Béatrice de Crécy et Jean-Gabriel Huez, fondateurs de Bonne Maison © DR
Crédits photo : DR, Pluris, DR
Partager :
Article paru dans le numéro #69 FILETS
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Histoire de chaussettes à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.