Fermer
Plur.is
À savoir | 29 mai
5 mn

Tu es sur quel warm-up ? Regarde dans le qui-où
Décryptage du jargon du Practice de Roland-Garros, qui pilote les entrainements des joueurs et gère les courts.

Tennis Roland Garros © DR
Bracelet rose Espace joueurs cintré au poignet, nous nous faufilons entre les barrières de sécurité et les vigiles pour pénétrer sous le cours Suzanne Lenglen d’où retentissent régulièrement les applaudissements du public. Un monde parallèle vit sous les cours de Roland Garros dont le centre névralgique est le Players Lounge, espace de repos réservé aux joueurs.
En longeant le couloir qui mène aux vestiaires, notre attention est attirée par un attroupement de coachs autour d’un long bureau. La Prog, comprenez le programme des matchs terrain par terrain, vient de tomber. Il est un peu plus de 15h00, l’heure à laquelle chaque joueur essaie de réserver au mieux ses espaces pour s’entraîner le lendemain.
Avec le Juge arbitre ou l’Appel des parties, la tour de contrôle qui fait le lien entre la chaise arbitre et les différents services, le Practice est au cœur du dispositif de Roland Garros. Pendant toute la durée du tournoi il régit l’allocation pour les entraînements des 18 cours sur site (bien que souvent seulement quatre soient disponibles car les autres sont pris par les matchs), du cours souterrain du Central (réservé aux trois meilleurs joueurs mondiaux seulement en temps de pluie), ainsi que des terrains d’autres clubs mobilisés pour l’occasion. Présents également sous le court Philippe-Chatrier, dix postes travaillent en réseau.
Un véritable monde dont Pluris vous révèle le vocabulaire pour passer pour un pro lors de votre prochaine réservation :

 Le qui-où : une feuille éditée chaque matin avec l’allocation des cours par joueur. Fruit d’un calcul savant, elle assure l’équité du temps ;
 Le warm-up : l’un des cours bloqué durant la journée pour assurer si besoin l’échauffement des joueurs en cas de mobilisation des cours, typiquement lorsque les matchs durent plus longtemps que prévu ;
 Un looking : un joueur inscrit sur un créneau en attente de partenaire ;
 Un hitting partner : toute personne que le joueur a choisi pour son entraînement. Peut être un coach ou un autre joueur ;
 Un GD : un « Grand Joueur », autrement dit l’un des top 16, ancien grand champion et les français qui participent au tournoi et qui bénéficient de certains privilèges pour leurs réservations ;
 Un intouchable : une place d’entraînement qui ne peut être modifiée ni réallouée ;
 Un sparring : un grand joueur qui se propose en partenaire pour l’entraînement des joueurs. Souvent d’anciens professionnels, ils sont rémunérés par la Fédération.
Pluris Magazine tient à remercier Longines pour son aide dans la réalisation de ce reportage.

Conquest 1/100th Roland Garros


Pour les sportifs soucieux d'horlogerie de précision, Longines signe un nouvel Opus de sa ligne Conquest pour célébrer Roland Garros. À découvrir ici.
Tennis Roland Garros © DR


Crédits photo : DR
Partager :
Fermer
Tu es sur quel warm-up ? Regarde dans le qui-où à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.