Fermer
Capucine Graby
Évasion | 14 juin
6 mn
Avec :
logo Mymoonspots.com
Il hume l'odeur de ses cabosses avec délicatesse, il observe les fèves se fragmenter avec fracas. Ses gestes se répètent, comme s’il avait fait cela toute sa vie. Pourtant, Samuel Maruta n’est tombé dans l’univers du chocolat que très récemment. Et il faut bien le dire, un peu par hasard.

Et pourquoi pas le chocolat ?

Il y a trois ans, encore expatrié à la Société Générale à Saigon, il n’a pas du tout envie de rentrer en France. Il rencontre un autre français, lui aussi à la recherche d’un nouveau défi professionnel : Vincent Mourou. Tous deux se mettent à échafauder des plans sur la comète pour rester à tout prix au Vietnam.
Et pourquoi pas le chocolat ? Deux ans plus tard, Marou, Faiseurs de chocolat est né. Les faiseurs, ce sont eux et ils sont une exception : très peu de chocolatiers fabriquent leur chocolat dans leur pays d’origine. La majorité d’entre eux exportent les fèves.
Tout commence en février 2011. Vincent et Samuel rapportent 2 kilos de cacao de la province de Baria. Ils les torréfient dans une machine, les concassent, puis les transforment en masse de cacao « la machine écrase et déchire la cacao ce qui libère la matière grasse » précise Samuel Maruta.
Plus que l’usine, c’est tout le travail amont qui caractérise Marou : « on a affiné la qualité avec les fermiers. Quand nous les avons découverts, leur processus de qualité ne pouvait pas les conduire à un produit noble. La bonne qualité était accidentelle car non encouragée. Désormais, nous investissons davantage et les cabosses sont de meilleure qualité ». Exemple : pour vérifier la fermentation, ils leur ont fourni des thermomètres.
Samuel Maruta et Vincent Mourou, fondateurs de Marou © MyMoonSpot
Les premiers essais sont concluants. Aujourd’hui, la marque prend doucement son essor et exporte en Corée, au Japon, au Canada et en Suisse.
Le chocolat, uniquement noir, sans agent de texture, décline des pourcentages de cacao compris entre 65 et 85% et emballés dans des papiers design et originaux crées par l’agence Rice à Saigon. Le must est sans nul doute le Ben Tre, un chocolat à 78% de cacao, fabriquée à partir d’un cacao qui provient d’une île nichée au milieu du delta du Mékong…
Discrètement mais surement, Marou s’est fait une place dans le petit monde du chocolat. Depuis le début, des stars comme François Pralus ou Pierre Marcolini les soutiennent dans cette aventure. Quelques mois plus tard, c’est l’assistante personnelle de Paul Smith qui leur passe une grosse commande. Tombés par hasard dans le bain du chocolat, Marou semble touché par la grâce.

Bière ou chocolat, un marché qui se ressemble

Dans un pays où le cacao est encore marginal, Marou a désormais des projets de plantation dans différents endroits du pays. « L’idée est de faire une plantation modèle de 15 à 50 hectares » s’enthousiame Samuel Maruta. Il faut dire que le chocolat vietnamien fait figure de nouvel eldorado dans le cercle des passionnés de chocolat à travers la planète.
Aujourd’hui, des noms prestigieux et reconnus comme Alain Ducasse font mieux que soutenir la marque, ils travaillent avec elle. La chocolaterie Ducasse rue de la Roquette écoule donc les fèves Marou.
De passage à Paris, Samuel et Vincent font régulièrement goûter leurs fèves à des grands noms du chocolat qui les reçoivent avec bienveillance. « Aujourd’hui, le marché du chocolat ressemble un peu à celui de la bière : il y a une diversité exceptionnelle. Cela crée une émulation sur le marché des professionnels de chocolat fin ! »
Bien accueilli à Paris, Samuel et Vincent se font aussi un plaisir de recevoir des passionnés ou futurs passionnés pour une visite de cette chocolaterie hors normes.
Pour organiser une visite et/ou une rencontre avec Samuel Maruta, contactez-nous : contact@mymoonspots.com
Chocolat Marou © MyMoonSpot
Fève de cacaco chocolat Marou © MyMoonSpot
Chocolat Marou © MyMoonSpot
Chocolat Marou © MyMoonSpot
Fabrication chocolat Marou © MyMoonSpot
Samuel Maruta et Vincent Mourou, fondateurs de Marou © MyMoonSpot
Fabrication chocolat Marou © MyMoonSpot
Chocolat Marou © MyMoonSpot
Fabrication chocolat Marou © MyMoonSpot
Fabrication chocolat Marou © MyMoonSpot
Fabrication chocolat Marou © MyMoonSpot
Fabrication chocolat Marou © MyMoonSpot
Fabrication chocolat Marou © MyMoonSpot
Fèves de cacao préparées chocolat Marou © MyMoonSpot
Crédits photo : MyMoonSpot
Partager :
Article paru dans le numéro #70 SIMPLE LIFE
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Dessine-moi une cabosse à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.