Fermer
Emmanuel Brousse
Recommandation | 21 déc.
4 mn
C'est avec les vieux pots qu'on fait les meilleures confitures, mais est-ce avec les vieux disques qu'on fait les meilleures startups ? Possible ! Le regain de forme du format vinyle a fait naître quelques projets bien pensés.
La toute jeune entreprise auvergnate Yes It Is a développé une puce baptisée NFC (pour Near Field Communication) capable lorsqu'elle est installée sur la pochette d'un disque d'écouter le disque, mais aussi d'avoir accès à des photos, vidéos, pour tous les clients possesseurs de smartphones équipés de Revive, l'application maison lancée par Yes It Is. Une sorte de page Facebook ou MySpace disponible uniquement en présence de l'objet « physique ». Pour cela, il suffit juste d'approcher son mobile du disque et de le « lire ». C’est aussi simple que cela.
L'idée des disques interactifs développée par la startup auvergnate a d'emblée séduit et a même permis à Yes It Is de remporter un Award au prestigieux Consumer Electronic Show 2017 et une invitation à Las Vegas pour défendre les possibilités de leur technologie. Il faut dire que Yes It Is voit plus loin que le rayon disque. Sa puce peut tout aussi bien s'adapter aux objets connectés... Et quand on sait que le monde devrait en compter 50 à 80 milliards d’ici 2030, inutile de dire que c’est un marché qui a de l'avenir.
Une brise vintage souffle sur l'industrie musicale : la galette vinyle revient en force dans les bacs. © Nils Louna

Pour les amoureux des platines

Moins ambitieuse peut-être mais tout aussi ingénieuse, la start-up Vinyl It qui permet de faire tirer sur disque vinyle n'importe quel album ou mixtape. Une offre qui répond à une véritable demande : avec la quasi-disparition du vinyle, de nombreux albums sont sortis (et continuent de sortir) sans tirage vinyle. Un crève cœur pour les amoureux des platines.
Avec Vinyl It, le problème est résolu. Et pour éviter que les artistes n'y perdent au change, l'entreprise reverse une partie de chaque vente équivalente aux droits d'auteur. Avec un tel système, les mélomanes peuvent enfin disposer de copies vinyles d'albums introuvables, jamais édités sur ce format, ou encore posséder sur vinyle des compos ou mixtapes qui sans cela seraient restées cantonnées aux CD gravés ou aux MP3.
Vinyl It dispose même désormais de son propre chatbot, un robot disquaire capable de suggérer des choix musicaux. Une idée qui peut faire mouche et rapporter gros, quand on sait qu'outre Atlantique, la startup ReplyYes fondée par un ancien d'Amazon et spécialisée dans les chatbots a permis à un site de vente en ligne de vinyles de vendre 50 000 disques et de gagner plus d'un million de dollars grâce aux recommandations avisées de son dernier chatbot mélomane.

Pour en savoir plus

 Le site de Yes It Is
 Le site de Vinyl It
Crédits photo : Nils Louna
Partager :
Article paru dans le numéro #130 AVENTURES
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Quand les startups redécouvrent le bon vieux 33 tours à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.