Fermer
Paul Dupin de Saint Cyr
News | 28 juin
6 mn

Orfèvres du gazon
Du 2 au 5 juillet, les meilleurs golfeurs du monde ont rendez-vous à Saint-Quentin-en-Yvelines pour la 99e édition de l'Alstom Open de France de Golf.

La semaine prochaine, la France vibrera au son des clubs et des balles de golf, avec l’Alstom Open de France, qui se tiendra du 2 au 5 juillet, au Golf national de Saint-Quentin-en-Yvelines. Pour sa 99e édition, le tournoi, l’un des plus prestigieux de l’European Tour, accueillera 156 concurrents, dont 12 des 50 meilleurs joueurs du monde, 7 des 12 vainqueurs de la dernière Ryder Cup, et 25 joueurs de l’US Open. Sont d’ores et déjà annoncés Graeme McDowell, le double tenant du titre, Darren Clarke, capitaine de la prochaine équipe européenne de Ryder Cup, Lee Westwood, Martin Kaymer, Alexander Levy, ou encore Victor Dubuisson.
Attirer les meilleurs joueurs du monde est un vrai challenge pour Jean Van de Velde, le directeur du tournoi. Pendant l’année qui précède l’événement, il parcourt les greens du monde avec son équipe pour recruter les golfeurs. « C’est un travail de longue haleine, où la fidélité et les relations humaines jouent un rôle essentiel. Surtout que l’Alstom Open de France a pris le parti de ne pas verser d’appearance money : les joueurs ne sont pas payés pour participer, mais pour gagner, déclare-t-il. Nous recourons donc aux qualités intrinsèques du tournoi pour convaincre : le plus gros tournoi d’Europe continentale, la plus grosse dotation du circuit (3 millions d’euros de prix), un des meilleurs parcours du monde, une très belle date, à deux semaines du British Open, la possibilité de passer un séjour à Paris, une ville qui continue de faire rêver les concurrents. »
Sur place, les joueurs participants sont pris en charge par les équipes de Bruno Rebeuh, le players’ liaison, qui assure un service de conciergerie de luxe : « Logement, transport, repas : nous nous occupons d’eux de A à Z. Nous organisons aussi des soirées, des journées de visite de la ville pour les familles, dans les grands magasins, les grands restaurants… », explique Bruno Rebeuh.
« La balle doit être très bien portée, dans un cadre esthétique irréprochable. Nous voulons faire du green un bijou, pour offrir à chaque joueur une expérience unique. »
Argument essentiel pour les concurrents de l’Alstom Open de France : la qualité exceptionnelle du parcours, avec ses greens et ses départs impeccables, et ses fairways tondus en damier. L’entretien des 139 ha du Golf national est confié à Alejandro Reyes, le talentueux superintendant de terrain. « La préparation du parcours commence plusieurs semaines avant l’Open. Pendant le tournoi, avec les 54 greenkeepers de mon équipe, nous sommes mobilisés tous les jours, de 4h du matin à 23h, pour garantir un parcours parfaitement stable et uniforme, avec une surface de jeu identique du début à la fin, y compris les parcours de practice, les greens et les fairways », décrit-il. Tonte mécanique et manuelle, soufflage, lissage, arrosage souterrain déclenché en fonction des conditions d’évaporation et de transpiration du gazon : rien n’est laissé au hasard. « La balle doit être très bien portée, dans un cadre esthétique irréprochable. Nous voulons faire du green un bijou, pour offrir à chaque joueur une expérience unique. »
Pour les fans de golf, qui atteignent le million en France, en additionnant les licenciés et les joueurs occasionnels, c’est l’occasion rêvée d’aller admirer leurs champions. « Le golf est le sport individuel le plus pratiqué dans le monde, poursuit Jean Van de Velde. En termes d’audience, les tournois de golf représentent le troisième événement sportif planétaire. Sans oublier que le golf va bientôt rejoindre la famille olympique : c’est une consécration, l’assurance qu’il s’agit bien d’un sport à part entière, qui compte des athlètes de très haut niveau. »
À côté des épreuves proprement dites, de nombreuses animations permettront aux 50 000 spectateurs de pratiquer, voire de découvrir, le golf, avec à la clé des lots à gagner. Un véritable practice les attendra dès l’entrée sur le terrain, pour s’initier ou se perfectionner avec les dernières nouveautés des fabricants de matériel.
 Plus d'informations sur le site de l'Open de France.
Crédits photo :
Partager :
Article paru dans le numéro #72 ORFÈVRES
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Orfèvres du gazon à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.