Fermer
Sophie Colin
Portrait | 28 juin
5 mn

L'univers spirituel d'Hachiro Kanno
Une cérémonie du thé avec un artiste japonais qui se nourrit de sérénité zen, de plein et de vide, de permanence et d'éphémère.

Hachiro Kanno, peintre calligraphe. © Pluris
Hachiro Kanno, peintre calligraphe. © Pluris
C'est dans l'atelier de Picasso, au Bateau-Lavoir, que nous reçoit Hachiro Kanno, artiste japonais qui y peint depuis 1979. Avant d'évoquer son travail, il nous convie à une cérémonie du thé. Ce rituel de bienvenue est aussi pour lui un moyen pour se concentrer avant de commencer à peindre, un trait d'union entre l'extérieur et son intimité.
Il officie à l'étage dans un espace délimité afin que les esprits ne s'y faufilent. Du sol aux murs, coutumes et codes attendent d'être décryptés. En maître de thé, Hachiro nous invite à nous détendre. Assis en tailleur sur un tatami, nous nous saluons et suivons en silence ses faits et gestes. Ses mouvements sont précis ; ses déplacements, décomposés. L'eau (chanoyu) bout dans la marmite (kama). Il prépare le thé vert Matcha, conservé dans une boîte en laque (nadsoumé) qu'il essuie à l'aide d'une serviette (chakin), dépliée et repliée tel un origami. Hachiro manie avec une efficacité mécanique chaque ustensile : les pots, le fouet (chasen) servant à remuer le thé et la louche au long manche (hishaku) dont la position ponctuera la cérémonie.
« Le plein est vide et le vide est plein. » (Principe zen)
Le premier servi commence à boire. Devant nous, un gâteau sec (higashi) est déposé sur une feuille de papier. Nous parlons à présent. « Bois ton thé dans un bol en grès comme s'il était en or ; dans un bol en or comme s'il était en grès. » Nous nous imprégnons de l'âme nippone, de sa spiritualité zen et des valeurs qui gouvernent la cérémonie : harmonie, respect, pureté, sérénité. Nous saluons le maître pour lui exprimer notre gratitude.
L'échange se prolonge dans l'évocation par Hachiro Kanno de son travail. On y retrouve l'héritage d'un père prêtre shintô disciple du zen et calligraphe renommé au Japon. Huitième fils de la famille, Hachiro préférait la peinture figurative. C'est pourtant la calligraphie qu'il apprend aux Beaux-Arts de Tokyo. Puis il fait ceux de Paris, où il arrive en 1968. Depuis, son œuvre a fait l'objet de plus de 130 expositions personnelles en Europe, au Japon et aux Etats-Unis. Ses peintures reflètent la dualité de sa culture et de son histoire : l'esprit zen et le shintô, le vide et le plein, l'ombre et la lumière, la couleur (rouge, bleu, noir et gris) et le blanc. Ce n'est pas un hasard s'il s'exprime sur des diptyques, voire des triptyques. Et son travail actuel témoigne du regard binaire qu'il porte sur le temps et l'univers : entre permanence et essence, il imagine la « permanescence », la relativité de l'instant, entre éphémère et éternel.
 Hachiro Kanno est un artiste de la galerie artistics.com.
 Cérémonie du thé
Cérémonie du Thé Hachiro Kanno, peintre calligraphe © Pluris
Cérémonie du Thé Hachiro Kanno, peintre calligraphe © Pluris
Cérémonie du Thé Hachiro Kanno, peintre calligraphe © Pluris


Crédits photo : Pluris
Partager :
Fermer
L'univers spirituel d'Hachiro Kanno à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.