Fermer
Plur.is
À savoir | 26 août
4 mn
Au commencement, il y a les plantes, dont Michèle Cros, herboriste, est tombée amoureuse. En 1994 elle a créé Les Douces Angevines, une marque de cosmétiques vivants dont les formules dérivent des simples, autrement dit des fleurs médicinales. « À la suite de mes études, je n’ai plus eu envie d’utiliser les produits cosmétiques existants. J’ai créé le premier produit pour moi, puis composer des formules pouvant répondre à chaque besoin de l’épiderme m’a passionné », se souvient-elle. Aube d’été, un soin de jour lumineux et équilibrant pour peaux mixtes à normales, était né. En 2014, ce sont 34 000 fioles qui ont été fabriquées à Soucelles, un petit village des basses vallées angevines.

Explorez l’alchimie végétale

Huiles végétales, huiles essentielles, résine et macérats de fleurs et plantes fraîches artisanaux sont les ingrédients travaillés par les bonnes femmes herboristes pour avoir une peau saine et fraîche. Parmi eux, rose de Damas, jasmin, bourrache, ciste, lavandin, myrte, matricaire, millepertuis… Ni crème, ni huile, ces actifs sont assemblés pour devenir des Cosméto-fluides®, des cosmétiques sans eau, uniquement composés d’actifs végétaux. « Nous ne proposons ni émulsion, ni lait, ni crème, pour deux raisons. D’abord, l’eau est un excipient neutre qui fait de la masse, mais n’est d’aucun bénéfice pour la peau. Ensuite, l’ajout d’eau fragilise le milieu, et il faut alors ajouter des conservateurs puissants », explique Michelle.
À 40 %, les plantes utilisées viennent de « son jardin médiéval de bonne femme » à Soucelles, riche de plantes potagères et médicinales. « Nous cultivons nos plantes en agriculture biologique, et le plus possible en biodynamie en respectant notamment le calendrier lunaire, et en les soignant avec d’autres plantes en décoctions comme le purin d’ortie. » Pour le millepertuis en revanche, il est cueilli dans la nature, « là où il aura le plus de force », et à la Saint-Jean, « quand le soleil est le plus haut dans le ciel ». Dans la famille des huiles végétales, Michelle Cros avoue un faible pour la bourrache, la rose musquée l’onagre ou l’huile d’argan, « des huiles extraordinaires pour la vitalité de la peau ». Sa définition d’un produit de soin ? « Un produit sain, vivant et frais capable d’échanger avec la peau pour l’éveiller et lui donner envie de se maintenir en vie, à l’opposé d’une cosmétique qui épuiserait l’épiderme. » À méditer.
Les Douces Angevines cosmétiques 100% bio plantes et fleurs © DR
Michèle Cros, herboriste, créateur Des Douces Angevines © DR
Les Douces Angevines cosmétiques 100% bio plantes et fleurs
Crédits photo : DR
Partager :
Bonnes adresses
La Roche Foulques
4 venelle Tir-Jarret
49140 Soucelles - France
Article paru dans le numéro #76 REPARTIR
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Le millepertuis se cueille à la Saint-Jean à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.