Fermer
Orianne Vialo
Reportage | 6 déc.
6 mn

Sous la banquise, un océan fabuleux
Ils ont moins de 35 ans et ont déjà exploré les fonds sous-marins du Groenland. Les images extraordinaires qu'ils ont rapportées sont exposées à la COP21 – et dans Pluris.

Lucas Santucci / Under The Pole / ZeppelinNetwork © Lucas Santucci / Under The Pole / ZeppelinNetwork
Les méduses géantes dérivent dans le courant. Pendant le jour permanent, le plancton se développe et rend l’eau verte et trouble.
Lucas Santucci / Under The Pole / ZeppelinNetwork © Lucas Santucci / Under The Pole / ZeppelinNetwork
Avant de plongée nous vivons sous les aurores boréales. Vertes, rouges ou les deux à la fois, elles apportent une touche de féérique aux activités quotidiennes.
Lucas Santucci / Under The Pole / ZeppelinNetwork © Lucas Santucci / Under The Pole / ZeppelinNetwork
Lors de la remonté les plongeurs naviguent dans le labyrinthe des icebergs.
Lucas Santucci / Under The Pole / ZeppelinNetwork © Lucas Santucci / Under The Pole / ZeppelinNetwork
Dans la glace vivent les petites morues arctiques ; pas timides, elles viennent voir les plongeurs en les regardant de leurs yeux tout ronds !
Lucas Santucci / Under The Pole / ZeppelinNetwork © Lucas Santucci / Under The Pole / ZeppelinNetwork
Plonger de nuit sous les icebergs géants nous fait passer dans un autre monde. Un monde lunaire où les seules lumières ressemblent à un vaisseau spatial.
Lucas Santucci / Under The Pole / ZeppelinNetwork © Lucas Santucci / Under The Pole / ZeppelinNetwork
L’ange de mer nous fait croire à l’univers « Abyss » de James Cameron. Ces magnifiques et fragiles créatures vagabondent sous la glace, se parant de mille feux lorsque nous les éclairons.
Lucas Santucci / Under The Pole / ZeppelinNetwork © Lucas Santucci / Under The Pole / ZeppelinNetwork
Dès le retour de la nuit le plancton disparaît petit à petit et laisse place à des visibilités incroyables. Les icebergs ressemblent alors à des monstres de glace.
Lucas Santucci / Under The Pole / ZeppelinNetwork © Lucas Santucci / Under The Pole / ZeppelinNetwork
Mi air, mi eau. Après 21 mois d’expédition, les plongeurs et le voilier, le WHY, continueront l’exploration des fonds sous marin dans une prochaine expédition. À venir…
Lucas Santucci / Under The Pole / ZeppelinNetwork © Lucas Santucci / Under The Pole / ZeppelinNetwork
Le requin du Groenland est l’un des requins les plus mal connus de la planète.  Observé pour la seconde fois dans son milieu naturel son comportement est encore un mystère pour les scientifiques.
Lucas Santucci / Under The Pole / ZeppelinNetwork © Lucas Santucci / Under The Pole / ZeppelinNetwork
Mise à l’eau depuis le WHY sous la neige. Les plongeurs ressemblent à des cosmonautes avec leurs casques équipés de deux lumières, leurs recycleurs et leurs deux bouteilles de sécurité.
Under The Pole est un programme d’expéditions polaires sous-marines, initié par Ghislain Bardout et Emmanuelle Périé-Bardout, deux jeunes explorateurs photographes et spécialistes de plongée sous-marine. Tous deux cultivaient depuis plusieurs années l’idée de réaliser un reportage photographique et cinématographique inédit, sur le monde sous-marin de la banquise, aujourd’hui menacé de disparition à cause du réchauffement climatique. Trois ans de préparation ont été nécessaires avant d’entreprendre Under The Pole, leur premier périple sur la banquise de l’océan glacial Arctique, l’un des océans les moins bien connus. Durant 45 jours, entre mars et mai 2010, la petite équipe a plongé 51 fois, et en a rapporté des images spectaculaires.
Rebelote entre janvier 2014 et septembre 2015 : les deux explorateurs sont de retour dans les eaux glacées du Courant de Labrador, à bord de leur voilier polaire, le « Why ». Ils se sont entourés d’une équipe de plus de cent collaborateurs et 80 entreprises partenaires et instituts de recherche pour leur nouvelle expédition Under the Pole II. Durant 21 mois, les membres de l’équipage se rapprochent de plus en plus des côtes ouest du Groenland afin d’étudier le milieu sous-marin entre le Pôle Nord et le Cercle Polaire. Ils effectuent plus de 400 plongées, certaines jusqu’à -112 mètres, à la rencontre de cétacés inconnus, des mystérieux requins du Groenland, des ours polaires, et ils rapportent de fabuleuses images, uniques au monde, de leur voyage.
En souvenir de leur expédition, Ghislain Bardout et Emmanuelle Périé-Bardout ont publié Immersion polaire – Under the Pole II, un livre somptueusement illustré par le jeune photographe Lucas Santucci. Au fil des pages, les aventuriers reviennent sur le déroulement de leurs aventures hors-normes sous la banquise. Le récit de l’expédition est accompagné de zooms thématiques telles que le rôle de l’Arctique dans le climat mondial, la fonte de la banquise et ses conséquences, la pollution en Arctique ou encore la biodiversité polaire. À travers leurs expéditions, la sortie de ce livre et leur présence à la Cop21, les auteurs souhaitent montrer au public la beauté du monde polaire, mais surtout sa fragilité.
 Immersion polaire - Under the Pole II, de Ghislain Bardout et Emmanuelle Périé-Bardout, photos de Lucas Santucci, Éditions Ulmer, 2015, 216 p., 35,00 €.
 © Lucas Santucci / Under The Pole / ZeppelinNetwork
Crédits photo : Lucas Santucci / Under The Pole / ZeppelinNetwork
Partager :
Article paru dans le numéro #90 ABYSSE
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Sous la banquise, un océan fabuleux à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.