Fermer
Sophie Colin
À savoir | 31 janvier

3 nouvelles façons d'acheter de l'art
Oubliez les galeries et les ventes aux enchères : aujourd'hui, l'art s'achète à domicile ou au bout du clic.

Ni galerie, ni maison de vente aux enchères : ces deux principes sont au fondement de trois nouveaux concepts pour acheter des œuvres d’art. Leur engagement : faciliter l’achat des œuvres à domicile ou en ligne, dans des conditions souples et optimales jusqu’à leur livraison partout dans le monde, et être à l’écoute des clients. Ensuite chacun a trouvé son style.
S. COCCAGLIO, K-NARF, G. DAL DOSSO, E.RAVAGNANI © DR

Molin Corvo Gallery, ou le concept du risotto arty du mercredi

Une chaleur humaine se dégage dès qu’on entre dans l’appartement de Roberta Molin Corvo. Comme chaque mercredi, à partir de 19h30, elle a invité à dîner huit à dix personnes autour des œuvres des sept artistes dont elle s’occupe complètement et de quelques artistes invités. Peintures, photos, sculptures et installations se succèdent sur plus de 60 m2, face aux Beaux-Arts de Paris.

Les convives de cette Italienne pleine de vie qui déclare « être heureuse entourée de gens qui créent » sont collectionneurs, journalistes, architectes ; beaucoup de gens issus de la mode et du luxe. Des gens souvent branchés, tous passionnés d’art, que Roberta réunit autour d’un risotto. Les échanges autour de l’accrochage sont riches. Nul n’est obligé d’acheter. Mais l’envie est forte. Si le prix moyen des œuvres est compris entre 4000 et 7000 €, certaines pièces débutent à 300 €.

Roberta reçoit également sur rendez-vous et organise par ailleurs des expositions extérieures de ses sept artistes car elle estime que « les artistes travaillent mieux et sont plus intéressants quand ils ont un projet ». Dans son travail de galeriste, qu’elle connaît bien pour l’avoir été aussi à Milan, elle les accompagne dans leur processus de création, cette dynamique qu’elle partage avec talent chaque mercredi, dans ce lieu privé plus élitiste qui la distingue des galeries traditionnelles.
M.VENOT, M. DE SOOS, MIZUTANI © DR

Artistics, ou l’émotion artistique au bout du clic

« Vous êtes à un clic de votre prochaine émotion artistique. » Artistics est une galerie d’art en ligne fondée par Sonia Rameau. Elle y a mêlé les deux passions auxquelles elle s’adonne depuis plus de quinze ans : le web et la sculpture. Pour que ce « clic » soit convaincant, la spécificité de son site consiste à présenter les œuvres aussi réellement que possible malgré l’écran. Au moyen de vidéos montrant l’artiste en train de travailler dans son atelier et d’expliquer sa démarche. Une approche visuelle réaliste qui complète les informations biographiques. La démarche va encore plus loin pour les sculptures, présentées à 360° grâce à une technologie très avancée qu’Artistics est seule à proposer.

Bilingue, le site réunit 900 œuvres de 30 artistes. Des peintures, sculptures, dessins, photographies et céramiques au prix moyen de 2500 €. Si le client souhaite voir l’œuvre avant de l’acheter, une visite dans l’atelier de l’artiste est organisée. Après la vente, le système du « satisfait ou remboursé » est valable 15 jours sur toute l’Europe. À tout moment, les conseillers d’Artistics sont en ligne, jouant à fond le jeu de la proximité.
KAWS, E.PEYTON, BASQUIAT, D.ARSHAM, O.ELIASSON © DR

Paddle8, ou l’art de renchérir sur son téléphone mobile ou sa tablette

L’attente d’un client de Paddle8 ? « Avoir une expérience très simple en ligne et une transaction sur e-commerce comme il achèterait des chaussures. » Pari gagné pour la plateforme en ligne de vente aux enchères d’art et de luxe. À sa tête : des actionnaires du monde de la technologie et de l’art et 120 personnes travaillant à New York, Los Angeles et Londres. Côté clients : 500 000 collectionneurs de 90 pays.

Chaque mois, une vente d’art contemporain est organisée pendant quinze jours. Le prix des œuvres s’étend de 5000 à 100 000 $. Une vente plus abordable correspondant à une fourchette de 500 à 5000 $ a lieu deux fois par mois. Photos, lithographies, peintures, vidéos, objets d’art provenant de collectionneurs ou de galeries sont proposés. Peu de sculptures. Après des débuts favorisant les artistes émergents, Paddle8 se développe autour d’artistes confirmés. Parmi eux : Damien Hirst et Jeff Koons.

Pour s’inscrire à une vente, il suffit d’ouvrir un compte mentionnant son nom, son adresse, son téléphone et le numéro de sa carte de crédit. On place une enchère (possible en 3 minutes sur son téléphone mobile ou sa tablette) et on clique pour confirmer. Internationaux et nomades, les clients doivent être disponibles à un instant T pour placer une enchère maximale. Jusqu’à cette somme, ils sont gagnants. Au-delà, ils doivent être en ligne pour renchérir.

Par souci de confidentialité, ni l’identité des acheteurs et des vendeurs ni les résultats des ventes ne sont rendus publics. Quant à la concurrence que Paddle8 représente pour les maisons de vente classiques, il suffit de constater que Sotheby’s et Christie’s se sont retirées d’elles-mêmes de certains marchés comme celui des œuvres à 5 000 $.
Crédits photo : DR
Partager :
Bonnes adresses
Roberta Molin Corvo
15, rue Bonaparte
75006 Paris - France
16, rue de Turbigo
75003 Paris - France
24 Maddox Street
W1S 1PP Londres - Royaume-Uni
Article paru dans le numéro #96 ALTERNATIVES
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
3 nouvelles façons d'acheter de l'art à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.