Fermer
Jessica Nelson
À savoir | 12 mars
5 mn

Chaque manuscrit que je déchiffre est un trésor
Parcourir un manuscrit, c’est entrer dans l'intimité de l'écrivain.

Jessica Nelson, cofondatrice des Éditions des Saints Pères © DR
Aujourd'hui, écrire se fait avec un clavier et il n’y a souvent plus que l’ébauche d’un plan, des corrections qui restent annotées à la main. L'écriture manuscrite a disparu du paysage et avec elle une forme particulière de lecture. Pourtant il y a énormément à apprendre sur une œuvre en la lisant directement depuis un manuscrit. C’est ce plaisir qui m’a poussé à fonder en 2012 les Éditions des Saints Pères avec Nicolas Tretiakow, en nous spécialisant dans la reproduction de manuscrits originaux de grands textes de la littérature.
Lire un manuscrit est plein d’enseignements. En voici quelques uns qui m’ont ouverts de nouveaux horizons de lecture :
Cela permet d'entrer dans l'intimité de l'homme derrière le livre, avec ses moments de fatigue, d'inspiration, d'agacement... Dans Voyage au bout de la nuit, certains passages donnent l’impression que Céline s'écroule d'épuisement sur son bureau. Dans Vingt Mille lieues sous les Mers, tout le début du texte est extrêmement clair et homogène, et soudain, l'écriture de Jules Verne devient toute tassée, presque illisible, comme si quelque chose s’était passé sans qu’on sache de quoi il s’agit.
Avec une édition classique, le livre paraît un ensemble cohérent alors que le manuscrit dévoile le processus créatif menant à l'œuvre finale. Nous avons publié Les Fleurs du Mal dans son édition corrigée et on s'aperçoit à quel point Baudelaire était perfectionniste dans le choix des mots et ne voulait pas poser le point final de son texte.
Corrections manuscrites sur 'Les Fleurs du Mal' par Charles Beaudelaire © DR
Corrections manuscrites sur "Les Fleurs du Mal" par Charles Beaudelaire
Je suis persuadée que le temps d'adaptation dans la lecture d’un manuscrit est toujours récompensé par un nouveau rapport à cette œuvre, et une complicité se crée avec l'écrivain. Quand nous avons commencé à travailler sur À la recherche du temps perdu, j'avais beaucoup de mal à lire l'écriture de Proust. Mais avec les heures passées sur le texte original, j'ai fini par m'habituer à son trait et à lire naturellement. À la fin, je me suis rendue compte que je me sentais bien plus « proche » de l'auteur. Par moments, je pouvais presque le voir à côté de moi en train d'écrire et de râler sur son texte dans son appartement parisien du boulevard Haussmann.
Enfin, lire un manuscrit, c'est aussi faire des découvertes et découvrir des petites choses et des anecdotes qui ont été perdues avec le passage à l'imprimerie. Les gribouillis, les dessins, les ratures apportent de la vie au texte ou apprennent de nouvelles choses. Dans sa première version, la fameuse madeleine de Proust était une tranche de pain grillé trempée dans du thé. Comme quoi, feuilleter un manuscrit peut même mettre à mal un des plus célèbres épisodes de la littérature !
« Les Fleurs du Mal », dessin,  Charles Beaudelaire © DR
« Les Fleurs du Mal », dessin, Charles Beaudelaire
« Alice au pays des merveilles », Lewis Carroll © DR
« Alice au pays des merveilles », Lewis Carroll
Marcel Proust, Manuscrit « À la recherche du temps perdu » © DR
Marcel Proust, Manuscrit « À la recherche du temps perdu »
Jean Cocteau - Manuscrit © DR
Jean Cocteau - Manuscrit
« Alice au pays des merveilles », Lewis Carroll © DR
« Alice au pays des merveilles », Lewis Carroll
Les Éditions des Saints Pères publient depuis quatre ans les manuscrits originaux de grands classiques de la littérature française et étrangère. Quatre nouvelles références viennent chaque année enrichir leurs collections (Madame Bovary sortira le 15 mars). Les ouvrages sont tirés en séries limitées numérotées et sont distribués sur internet et via un réseau de 400 libraires.
Crédits photo : DR
Partager :
En savoir plus
7 rue Pasteur
14340 Cambremer - France
www.lessaintsperes.fr
Article paru dans le numéro #102 SIGNATURE
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Chaque manuscrit que je déchiffre est un trésor à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.