Fermer
Élodie Fondacci
Recommandation | 6 sept.
8 mn

6 livres indispensables pour briller en société
Nos conseils pour rester à la page dans les dîners en ville cet automne.

Laurent Binet, la septième fonction du langage - Grasset © DR

Laurent Binet, la septième fonction du langage - Grasset

Feindre l'érudition : La septième fonction du langage

Le 25 février 1980, Roland Barthes est renversé par une camionnette de blanchisserie rue des Ecoles. Accident bête qui va coûter la vie à un des plus brillants intellectuels français. Accident ? Et si ce n’en était pas un ? Et si l’inventeur de la sémiologie avait été assassiné ? Quelques heures avant de mourir, il déjeunait avec François Mitterrand.
Un commissaire beauf (avec un universitaire chevelu en guise d'interprète) enquête à Saint-Germain-des-Prés et se retrouve sur la piste d’un mystérieux document dissimulé dans la poche du veston de Barthes : la présumée septième fonction du langage, découverte par le linguiste Jakobson, et supposée conférer à celui qui la connaît la capacité « de convaincre n'importe qui de faire n'importe quoi n'importe quand ». Un jeu de massacre hilarant et érudit qui vient de rapporter à son auteur le Prix du roman Fnac. Parions qu’il ne s’arrêtera pas là.

La septième fonction du langage, Laurent Binet, Grasset, 495 p., 22 €.
David Foster Wallace, L'Infinie comédie - Éditions de l'Olivier © DR

David Foster Wallace, L'Infinie comédie - Éditions de l'Olivier

De retour des États-Unis : L'Infinie Comédie

Le livre dont il faut parler. Ce qui n’implique pas forcément de l’avoir lu. Pas évident en plus de finir ce pavé de 1500 pages avant votre premier dîner. Il vous suffira de savoir que David Foster Wallace, quasiment inconnu en France, est une icône aux États-Unis (un des seuls écrivains à figurer dans Les Simpson), réputé avoir inventé la littérature américaine d’une génération. De toute façon son livre, dont on attendait la traduction française depuis 20 ans, est inracontable. Logorrhées poétiques, digressions philosophiques, phrases d’une longueur proustienne ... Culte à défaut d’être toujours lisible.

L’Infinie Comédie, David Foster Wallace, traduit de l’anglais (USA) par Francis Kerline, Éditions L’Olivier, 1488 p., 27,50 €.
Pierre Bayard, comment parler des livres que l'on n'a pas lus - Les Éditions de Minuit © DR

Pierre Bayard, comment parler des livres que l'on n'a pas lus - Les Éditions de Minuit

L'indispensable de tout beau-parleur : Comment parler des livres qu'on n'a pas lus

Avant d’entamer toute discussion de salon sur la rentrée littéraire procurez-vous cette indémodable bible qui vous permettra de vous tirer de n’importe quel embarras. Pierre Bayard y étudie les « différentes manières de ne pas lire un livre, les situations délicates où l'on se retrouve quand on doit en parler » et prouve qu’il est tout à fait possible « d'avoir un échange passionnant à propos d'un livre que l'on n'a pas lu, y compris, et peut-être surtout, avec quelqu'un qui ne l'a pas lu non plus ».
Culotté de la part d'un prof de fac d'expliquer pourquoi il n'a jamais ouvert les 3/4 des livres dont il parle à ses étudiants ! Un plaidoyer pour la lecture en liberté.

Comment parler des livres que l'on n'a pas lus ?, Pierre Bayard, Éditions de Minuit, Collection « Paradoxe », 198 p., 15 €.
Giulia Enders, le Charme Discret de l'Intestin - Actes Sud Éditions © DR

Giulia Enders, le Charme Discret de l'Intestin - Actes Sud Éditions

Détourner habilement une conversation : Le charme discret de l'intestin

Briller en société, ça peut être aussi sauver une soirée !
Si au cours d’un de vos dîners parisiens, la discussion dégénère par la faute d’un convive graveleux, volez au secours de la maîtresse de maison en assénant : « Savez vous que l’intestin est notre deuxième cerveau ? » Et ceci par la grâce d’un essai atypique, succès surprise outre-Rhin, dans lequel une ravissante doctorante en médecine allemande de 24 ans décortique avec humour la fonction d’un organe mal aimé et son rôle dans des problèmes tels que le surpoids, la dépression, les allergies, invitant du même coup à changer de comportement alimentaire. Comme quoi on peut parler avec élégance des tripes et des boyaux (si, si !). Passez au dessert en recueillant avec modestie le regard de ravissement de votre hôtesse…
Merci qui ? Merci Pluris.

Le charme discret de l'intestin : Tout sur un organe mal aimé, Giulia Enders, Actes Sud Éditions, 350 p., 21,80 €.
Ben Schott, les Miscellanées de Mr Schott - Éditions Allia © DR

Ben Schott, les Miscellanées de Mr Schott - Éditions Allia

Se faire valoir pour pas cher : Les miscellanées de Mr. Schott

Quelles sont les mensurations de la statue de la Liberté ? Comment s’appelle la phobie des barbus ? Quel était le nom du chien de Jules Verne ? Comment porter un toast en finnois ? Vous avez une question improbable ? Ne cherchez pas, la réponse est dans ce livre aux allures de couteau suisse. Mr. Scott, Ben de son prénom, s’est amusé à récolter des informations parfaitement inutiles, joyeusement saugrenues et les a compilées dans un recueil baroque, sous forme de listes, de schémas, de textes futiles et utiles à la fois. Un délicieux bric-à-brac où puiser mille et unes anecdotes pour saupoudrer vos conversations.

Les miscellanées de Mr Schott, Ben Schott, traduit de l'anglais par Patrice Oliete Loscos, Éditions Allia, 160 p., 15,20 €.
Martin Amis, la Zone d'intérêt - Éditions Calmann Levy © DR

Martin Amis, la Zone d'intérêt - Éditions Calmann Levy

Rire de tout, mais pas avec tout le monde : La Zone d'intérêt

Refusé par Gallimard qui l’édite depuis vingt ans, récupéré par Calmann-Levy, le dernier livre de Martin Amis est déjà au cœur d’une polémique, ce qui n’est pas forcément pour déplaire à l’écrivain anglais coutumier des provocations. Son dernier roman est une farce sur Auschwitz, un « marivaudage aux allures de Monty Python en plein système concentrationnaire ». Peut-on rire de tout ? Et peut-on se permettre d’aborder la barbarie par le biais du grotesque ? Vaste question que pose cette fable grinçante dont le sarcasme remplit d’effroi.

La Zone d'intérêt, Martin Amis, traduit de l'anglais par Bernard Turle, Calmann-Lévy, 400 p., 21,50 €.
Crédits photo : Hélène Bamberger, Grasset, Effigie / Leemage / Editions de l'Olivier, Editions de l'Olivier, Dr, DR, Bloomsburry, Actes Sud
Partager :
Article paru dans le numéro #77 EN ROUE LIBRE
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
6 livres indispensables pour briller en société à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.