Fermer
Jacques Seidmann
À savoir | 2 oct.
4 mn

Je nettoie tout l'Alphabet Sauvage
Rentrée 2015 : le naming se fait cross tendance et explore de nouveaux territoires.

Je nettoie tout l'Alphabet Sauvage © DR

 Sauvage

Après le mantraïque «Dior J’adore », l’hyper minimaliste «Dior Hommes», la marque revient avec un « Sauvage » qui joue sur la réminiscence de sa mythique « Eau Sauvage », tout en la jouant hyper tendance avec des codes nature très rock incarnés par Johnny Depp. Une fois de plus, Dior démontre son savoir-faire dans la maîtrise de l’effet de levier que le nom peut produire sur la communication. Et par la même occasion, relève le pari de gérer la coexistence de deux noms, aussi proches qu’Eau Sauvage et Sauvage pour des produits radicalement différents.

 Les beaux quartiers

Il fallait un nom différenciant, haut de gamme et en même temps accessible pour désigner cette startup qui s’est donnée pour vocation de livrer à ses clients les meilleures viandes de la planète à des prix très attractifs. D’où Les beaux quartiers, un nom riche en évocations (quartiers de noblesse, quartier de viande, son quartier), très différent des marques existantes. les-beauxquartiers.com fait rentrer la marque dans le club très fermé des noms à territoire de communication unique et transversalisable (Bonne Maman, Président, Cœur de Lion).

 Je nettoie tout

Avec Je nettoie tout, la marque Ajax du groupe Colgate conjugue promesse et nom de produit. Un registre d’expression ultra explicite fera-t-il disparaître les migraines des consommatrices au rayon des détergents en supermarchés ?

 Alphabet et Marshmallow

En se rebaptisant « Alphabet », Google renouvelle son identité corporate et ses activités périphériques. Une architecture qui clarifie les territoires en dissociant l’activité historique du moteur de recherche des multiples projets de la firme. Dans la foulée, sa version d’Androïd est rebaptisée « Marshmallow ». C’est le « Just do It » appliqué au naming ! Là où les équipes européennes auraient écrit des pages sur le risque de connotations négatives sur le marshmallow, l’US Naming Army ne s’embarrasse pas de craintes superflues et crée ses noms comme on plante fièrement son drapeau sur une nouvelle planète avec un symbole fort et unique pour signaler son territoire. Saluons l’audace !
Tous ces namings traduisent une nouvelle donne sur les marchés : les tendances multiples se superposent et offrent aux marques des territoires d’expression beaucoup plus larges. À elles de savoir exploiter ces opportunités.
  Le site de Jacques Seidmann : MàLT – Marques à Long Terme, agence de branding
Crédits photo : DR
Partager :
Article paru dans le numéro #81 TROUS
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Je nettoie tout l'Alphabet Sauvage à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.