Fermer
Adrien Pollin
Recommandation | 20 déc.
7 mn

Il est né, le divin electro
Revisitez vos chants de Noël avec 10 artistes du dernier cru des Transmusicales, à ne pas quitter des oreilles en 2016.

Revisitez vos chants de Noël : 10 artistes du dernier cru des Transmusicales. À ne pas quitter des oreilles en 2016. © DR
Les Transmusicales n’en finissent pas de surprendre et d’éblouir. Le secret de ce festival lancé à Rennes en 1979 : Jean-Louis Brossard, son programmateur. Cet infatigable mélomane déniche des pépites d’originalité sonore et scénique qui ont fait des Rencontres Transmusicales un événement atypique et sans têtes d’affiches. Chaque édition injecte un flot de sang neuf dans le paysage musical, dans les genres électronique, pop, rock ou world.

Noir Désir, Amadou et Mariam, Étienne Daho, Daft Punk, ou encore Les Négresses Vertes sont autant d’artistes français repérés par cet esprit curieux et éclectique. Et la 37e édition, qui s'est tenue du 2 au 6 décembre 2015, ne déroge pas à la règle, comme le prouve notre sélection de dix découvertes électroniques aussi étonnantes que talentueuses. Et Made in France !
 Her
Un nom qui colle à la pop lascive de Victor Solf et Simon Charpentier, deux garçons séducteurs qui ont l’air de se transformer en femmes lorsqu’ils poussent un peu leur voix soul tellement 60s. Avec une sensualité qui fait l’éloge de l’érotisme, des rythmiques épurées et des vidéos dénudées, le duo pop de 24 ans chamboule le monde de la soul.
 Inüit
Jeune groupe nantais à peine sorti du Conservatoire, Inüit a des idées pop originales plein la tête et les joue de manière décomplexée. Avec leurs cuivres qui accompagnent les rythmes saccadés des synthés, leur image donne l’impression d’une bande à la Arcade Fire ou Foals, qui charme par son univers coloré et chaud. Une pop dansante et inclassable.
 3SOMESISTERS
Choristes pour Yaël Naïm (qui s’est fait connaître avec son tube New Soul dans la pub Apple), les trois membres de 3SOMESISTERS offrent une pop polyphonique rappelant les divas de la dance des années 90. Maquillés et vêtus de costumes cosmiques transgenres, ils mêlent leurs rythmiques tribales à l’électronique des synthés. Rappelant David Bowie ou Grace Jones, c’est un glam rock moderne nourri aux tubes mainstream et aux musiques rituelles exotiques qui produit une pop irrésistible.
 Molecule 60° 43 Nord
« 35 jours sans voir la terre… » chantait Axel Bauer dans son tube Cargo de Nuit. Plutôt qu’une « machine dans la tête », Molécule a enregistré les vagues, les soupapes, les craquements, le vent… Bref, tout l’environnement d’un chalutier recueilli par des capteurs pendant une campagne de pêche d'un mois en mer du Nord. Une cargaison de samples sonores qu’il livre dans un dj set expérimental très iodé.
 Jacques
Autre espèce de chasseur-cueilleur, Jacques récolte le bruit du quotidien. Artisan génial des sonorités communes tels que grincements de portes ou plic ploc des robinets qui fuient sur l’inox des éviers, il semble composer des hymnes pour une philosophie animiste. Comme Molecule, il lui reste à ajouter savamment des beats technos sur des raclements de couverts et le tour est joué. Car comme il le dit lui-même : « Tout est magnifique ».
 Claude
Son EP Whoop sorti chez Musique Large est l’un des phénomènes électro de l’année. Tout y est : ondes funk et soul formant une house ultra rythmée, arrangements proches de la perfection, ensemble dans un équilibre donnant paradoxalement le vertige. De quoi mettre des paillettes dans les yeux et donner des fourmis dans les jambes.
 Mawimbi
Passionné de world music, c’est autour des musiques traditionnelles d’Afrique que se constitue le collectif où officient Alt et Pouvoir Magique. Avec un appétit d’écoute et une capacité de digestion gargantuesque, percussions tribales et électro empruntant des mélodies chamaniques font de leurs live les plus festifs et les plus métissés de leur génération.
 Paradis
La French Touch de Paradis a caressé de sa house mélodique les plus hautes sphères de l’industrie musicale pour diffuser sur tout l’Hexagone son cantique électro, chanté façon nouvelle vague en français. Révélés en 2011 avec leur reprise de « La Balade de Jim » de Souchon, Simon Mény et Pierre Rousseau continuent leur ascension au septième ciel, sans oublier de nous prendre par la main.
 Lenparrot
Projet solo de Romain Lallement, Lenparrot se perche de sa voix renversante sur les cimes de la mélancolie, mais sans désespoir. Pop douce, minimaliste et fragile, le Nantais produit une musique originale, bouleversante, qui rappelle Björk sans son côté mystique mais avec des vagues à l’âme.
 Dream Koala
Accompagné exceptionnellement de l’orchestre Code et de l’étoile montante de l’électro française Superpoze, Dream Koala est le renouveau d’un trip hop à la Portishead digne de l’univers à la fois onirique et épique des groupes à l’origine du genre à Bristol dans les années 90.
Crédits photo : DR
Partager :
Article paru dans le numéro #92 HOTTE
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Il est né, le divin electro à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.