Fermer
Tiphaine Illouz
Recommandation | 18 sept.
4 mn

L'esprit de quartier
Crop The Block : deux garçons dans le vent capturent l'essence des villes et des marques avec leur caméra.

Crop The Block © DR
Crop The Block © DR
Crop The Block © DR
Non, Crop The Block n’est pas le dernier groupe hip-hop à connaître. Crop veut dire recadrer ou avoir un point de vue, et block, un quartier. C’est une structure fondée par Adrien Degouve et Nicolas Merlaud. Ces deux anciens HEC et ESSEC fous de cinéma, qui se sont lancés à Saint-Petersbourg, voulaient faire partager avec leurs amis sur place ce qu’était Paris, au-delà des clichés. Ils ont fait appel à de jeunes réalisateurs locaux aux profils variés pour faire découvrir la singularité de chaque quartier, chaque micro-quartier de leur ville. Bref, saisir ce qui en fait la vie. Aujourd’hui, ils couvrent déjà quatre villes, Paris, Berlin, Tel Aviv et Sao Paulo, et s’apprêtent à dévoiler l’essence de Bucarest et de Buenos Aires.
Adrien Degouve et Nicolas Merlaud, fondateurs de Crop The Block © DR
Adrien Degouve et Nicolas Merlaud, fondateurs de Crop The Block
En parallèle, ils travaillent avec les croppers, le nom donné aux réalisateurs, pour Fauvel, une toute jeune créatrice de chaussures entièrement faites à la main.

La sélection d’Adrien à travers le monde

Barbès

Peut-être le film le mieux accueilli par le public, à la fois intrigant et poignant, poétique et réaliste. Camille Lorente et Lucie de Ribier donnent la parole à cinq habitants de « Bezbar ». En images comme à travers leurs mots, on découvre leur quotidien chargé d’espoirs et de désillusions.

East Side Gallery

À Berlin, Christian Irhybauer et Martin Mostert s’amusent avec les effets visuels provoqués par les photographies de l’East Side Gallery sur le mur pour créer une véritable fiction. Le film met en scène deux amis évoluant le long du mur qu’ils contemplent comme si ses représentations étaient réelles. Le thème du trompe-l’oeil et de l’illusion est traité sans prétention et allié à de belles images et une bande-son entraînante (Moby).

Parque Do Gato

C’est inspiré par les fresques (façon « street art ») de ce quartier de Sao Paulo que Pedro Bayeux a réalisé ce film, qui met en scène plusieurs façades décorées avec lesquelles interagissent de très jeunes brésiliens. Nous avons été séduits par ce film vivant et joyeux, qui nous a fait découvrir ce petit coin de Sao Paulo d’une manière tout à fait originale !

Neve Sha'anan

Ce clip surréaliste met en scène deux jeunes femmes en blouse blanche déambulant dans Tel Aviv en dansant. En le réalisant, Naama Noach s’amuse à filmer les regards intrigués et sourires confus des passants témoins du tournage dans cette ville hyperactive et créative. Coup de coeur instantané pour nous !

 Voir Neve Sha'anan

Passage de l'ancre

Pour illustrer ce petit passage du 3e arrondissement, Yoann Gourdon a fait appel à un collectif de jeunes breakdancer qu'il a filmé et orchestré dans une chorégraphie esthétique. Dans l’intimité du passage, on est tout de suite charmé par les interprètes qui semblent se servir de la danse pour communiquer.

Le Marais

Opéra

 Crop in Opéra
Crédits photo : DR
Partager :
Article paru dans le numéro #79 VENISES
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
L'esprit de quartier à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.