Fermer
Philippine Robert
À savoir | 18 oct.
6 mn

Gyro, boulot, dodo
On croise de drôles de zèbres sur les trottoirs. Décryptage des nouvelles tendances de mobilité urbaine.

Sur une ou plusieurs roues, la technologie gyroscopique gagne du terrain © DR Ninebot, L'Trott et Mobivia
Sur une ou plusieurs roues, la technologie gyroscopique gagne du terrain © DR Ninebot, L'Trott et Mobivia
Sur une ou plusieurs roues, la technologie gyroscopique gagne du terrain © DR Ninebot, L'Trott et Mobivia
Un permis de conduire, mais pour quoi faire ? C'est une tendance de fond : de plus en plus de citadins délaissent leurs voitures, pour des raisons économiques ou écologiques, et se tournent vers les petits véhicules électriques, vélo, trottinette ou skateboard. « C'est un marché très dynamique, qui progresse en France », constate Jérôme Carrodano, responsable de la cellule mobilité urbaine électrique de Mobivia Groupe, auparavant spécialisé dans la réparation automobile. Le créateur japonais d'une planche de skateboard motorisé présente même son prototype comme étant « la première voiture qui tient dans un sac ». À l'origine de plusieurs nouveautés, des startups, bien sûr, mais même les constructeurs automobiles s'y mettent. Du vélo au gyropode, en passant par la trottinette et la monoroue, passage en revue des principaux produits du marché de la mobilité électrique.
Le vélo à assistance électrique (VAE) a toujours la côte © DR Ninebot, L'Trott et Mobivia

Le vélo à assistance électrique (VAE) a toujours la côte

Le vélo à assistance électrique (VAE) a toujours la cote

En avril dernier, lors de la présentation des chiffres du marché pour 2014, l'Union nationale des industriels du vélo (Univélo) s'est réjouie pour une raison : le dynamisme des ventes de vélos à assistance électrique ! Elles ont grimpé de 37 % en volume, à 77 500 unités. La France est encore bien loin

des chiffres de l'Allemagne ou des Pays-Bas (respectivement 480 000 et 223 000), mais « la progression est là », souligne Jérôme Carrodano. Avec sa gamme de vélos électriques, vendus notamment dans les Norauto, Mobivia représente 10 % du marché. Les constructeurs automobiles ont bien vu le potentiel de ce marché. Dans le cadre de son programme « Smart Mobility », Ford a développé des prototypes de vélo qui se rechargent dans le coffre de sa voiture. « Nous ne devons plus être des industriels automobiles mais des fournisseurs de mobilité, explique Fabrice Devanlay, directeur de la communication de Ford France. Dans la ville de demain, on peut imaginer que les conducteurs laisseront leurs voitures dans des parkings à la périphérie et poursuivront leur trajet sur des véhicules plus légers, comme les vélos électriques. »
Bien choisir son VAE : « Le meilleur, c'est quand le moteur est dans le pédalier, cela déstabilise moins qu'à l'avant ou à l'arrière. »
Petits et pratiques, les trottinettes et skateboards électriques sont de plus en plus plébiscités © DR Ninebot, L'Trott et Mobivia

Petits et pratiques, les trottinettes et skateboards électriques sont de plus en plus plébiscités

La frénésie des trottinettes et skateboards électriques

Moins encombrants qu'un vélo, les trottinettes et les skateboards électriques sont de plus en plus plébiscités pour répondre « au casse-tête du dernier kilomètre ». « C'est un mode de transport alternatif qui se combine très bien avec les

transports en commun », argumente Jérôme Carrodano. Citybug, E-micro one ou LTrott pour les trottinettes, Stary ou Bolt pour les skateboards : les nouveaux modèles se multiplient. Plus faciles à conduire, les trottinettes sont pour le moment plus demandées. « Elles font un carton, pour des clients de tous âges, hommes ou femmes, car il est très aisé de se déplacer avec », constate Alexis Blaevoet. En 2014, « entre 5000 et 7000 pièces ont été vendues, constate Christophe Bayart, fondateur et PDG de LTrott, qui représente entre 30 et 40 % du marché. La marge de manoeuvre est donc encore importante. »
La trottinette électrique : « Le choix idéal pour les professions très mobiles, comme les agents immobiliers ou les avocats. »
Sur une ou plusieurs roues, la technologie gyroscopique gagne du terrain © DR Ninebot, L'Trott et Mobivia

Sur une ou plusieurs roues, la technologie gyroscopique gagne du terrain

Sur une ou plusieurs roues, la technologie gyroscopique gagne du terrain

Gyroquoi ? Cette technologie permet de stabiliser un corps en mouvement. C'est le principe utilisé dans le fameux Segway (de son nom commun gyropode), un vétéran de la mobilité électrique. Depuis, la marque a été rachetée par Ninebot, qui

commercialise également des gyroroues. Le déplacement se fait alors sur une seule roue, sans guidon ! « Le marché est en train d'exploser. Nos chiffres de vente ont plus que doublé en un an, se félicite Olivier Mignot, directeur marketing de Ninebot France. Le marché sera mature d'ici cinq ans, on espère continuer sur cette lancée. »
Précaution à prendre : « Avec les monoroues, il faut bien s'entraîner avant de se lancer en ville. »
Sur une ou plusieurs roues, la technologie gyroscopique gagne du terrain © DR Ninebot, L'Trott et Mobivia
Crédits photo : DR Ninebot, L'Trott et Mobivia
Partager :
Bonnes adresses
47 avenue de Versailles
75016 Paris - France
6 rue rouergue
31130 Balma - France
Revendeurs dans toute l'Europe.
922, Chaussée de Waterloo
1000 Bruxelles - Belgique
Article paru dans le numéro #83 BESTIAIRE
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Gyro, boulot, dodo à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.