Fermer
Philippine Robert
Focus | 17 oct.
4 mn

Les millions de l'Ovalie
Le rugby est-il un sport de gentlemen ou de businessmen ?

La Coupe du Monde de rugby est une aubaine pour le pays d'accueil, sauf lorsque l'équipe nationale est éliminée. © DR
Le rugby est un sport de gentleman, soit. Mais au vu des chiffres de la 8e édition de la Coupe du Monde qui est en train de se dérouler en Angleterre, nous aurions plutôt tendance à dire qu'il s'agit d'un sport de... businessman. Le temps de l'amateurisme est révolu : comme tous les gros événements sportifs, cette rencontre au sommet entre les meilleurs XV du monde entier brasse des millions.

La Coupe de tous les records

Les Anglais risquent bien de nous détrôner. Les records engrangés lors de la Coupe du Monde 2007, organisée en France, vont tomber. Nombre de tickets vendus (95% des 2,45 millions l'étaient déjà, à quelques jours de l'ouverture) mais aussi revenus commerciaux, estimés à 245 millions de livres, et excédent entre les dépenses et les recettes (150 millions) : l'Angleterre a décroché le jackpot !

Pour l'économie anglaise, les retombées restent modestes

L'évènement va bien sûr attirer des supporters du monde entier, qui vont dépenser leurs deniers dans les commerces anglais. Mais cela ne sera pas suffisant pour faire grimper en fléche la croissance du pays. Une étude du cabinet EY estime que les gains à attendre en termes macroéconomiques s'élèvent à un milliard de livres, soit 0,07 % du PIB. Mais comme l'investissement initial n'était pas élévé – la plupart des structures existaient déjà – ce n'est pas si mal.

À côté des matchs, on négocie le « Rugby Business Festival »

Une Coupe du Monde, c'est aussi une vitrine pour les entreprises du pays et le gouvernement anglais l'a bien compris. En parallèle des matchs, un « Rugby Business Festival » a été lancé par David Cameron. Le but de la manœuvre consiste à valoriser les sociétés britanniques exportatrices, notamment celles de l'économie du sport.

Seule ombre au tableau : l'élimination précoce du XV de la Rose

L'élimination précoce de l'équipe d'Angleterre à l'issue de la phase de poule est une humiliation pour la nation du rugby : c'est la première fois qu'un pays hôte est éliminé aussi tôt ! Mais l'orgueil des Britanniques n'est pas le seul à en souffrir. Selon plusieurs médias locaux, les conséquences économiques sont aussi importantes, avec une baisse de confiance des investisseurs qui ferait décrocher le marché boursier et la chute des revenus publicitaires. Les pubs britanniques perdraient aussi de l'argent, tout comme ceux qui revendent leurs billets au marché noir !
Crédits photo : DR
Partager :
Article paru dans le numéro #83 BESTIAIRE
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Les millions de l'Ovalie à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.