Fermer

Le béton a-t-il une âme ?
Celui de Rudy Ricciotti, sans aucun doute. L'architecte du MuCEM à Marseille le démontre en quelques phrases bien senties.

L'architecte Rudy Ricciotti, portrait de Rene Habermacher © Rene Habermacher
Paul Dupin de Saint Cyr
Entretien | 25 oct.
4 mn
Rudy Ricciotti, Grand Prix national de l’architecture en 2006, est un architecte en béton armé. Il aime expérimenter les possibilités offertes par ce matériau difficile à travailler, mais qui produit des ouvrages « enracinés dans la terre ». Parmi ses œuvres, la Passerelle des anges à Aniane dans l’Hérault (2008), le Palais du cinéma de Venise (2011), le Département des Arts de l’Islam au Musée du Louvre (2012), et surtout le Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, le désormais fameux MuCEM (2013), à Marseille, considéré comme l’une des grandes prouesses architecturales de la décennie.

Pluris – Le béton a-t-il une âme ?

Rudy Ricciotti – Non, plutôt une sexualité.

Qu'est-ce qui vous attire dans ce matériau ?

Sa dimension tendre féminine, sensible et sensuelle.

Peut-il être autre chose qu'un matériau brutal ?

C’est une question métaphysique qui me dépasse. Il faut la poser à l’Archange Gabriel.

Quelles techniques permettent d'en faire un matériau romantique ?

L’ingénierie de haut vol adossée au génie de la main d’œuvre.

Quelles réalisations architecturales en béton vous émeuvent le plus ?

La coupole du Panthéon à Rome, une œuvre glorieuse de l’Empire Romain.

Comment voyez-vous le futur du béton ?

Le béton n’est pas délocalisable, il défend les emplois territorialisés, consolide la mémoire du travail et participe d’une clé de répartition des richesses. Sa dimension politique et sociale est l’ombre portée de sa faible empreinte environnementale. Main d’œuvre savante contre dépendance technologique, le béton a choisi son univers.

Rudy Ricciotti aime aussi le papier

 Le béton en garde à vue : manifeste architectural et théâtral, de Rudy Ricciotti, Ed. Le mieux, 2015, 89 p.
 En vain, de Rudy Ricciotti, Librairie académique Perrin, 2015, 45 p.
 Conversations imaginaires « ou pas » avec Rudy Ricciotti, Editions Un Autre Reg’Art, 2014, 64 p.
 L’architecture est un sport de combat, de Rudy Ricciotti et David d'Equainville, Textuel, 2013, 112 p.
 HQE : La HQE brille comme ses initiales sur la chevalière au doigt, de Rudy Ricciotti, Le Gac Press, 2013, 103 p.
Crédits photo : Rene Habermacher
Partager :
Bonnes adresses
7 Promenade Robert Laffont
13002 Marseille - France

+33 4 84 35 13 13
Article paru dans le numéro #84 BÂTIR
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Le béton a-t-il une âme ? à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.