Fermer
Sophie Colin
Entretien | 23 oct.
5 mn

Le off très in de la Fiac
Emergence, indépendance et persévérance : ce sont les mots d’ordre de Slick, le premier off de la Fiac fondé par Johan Tamer-Morael il y a 10 ans.

Johan Tamer-Morael © DR
Ils ne sont plus si off, les Off de la Fiac. Leur longévité et la qualité de leur travail leur confèrent cette reconnaissance qui font d’eux des interlocuteurs officiels plus que des enfants terribles tout juste bons à bousculer, le temps d’une saison, les galeries parisiennes bien établies. S’affirmant au fil du temps, fidèles à leur raison d’être, ils continuent à défendre coûte que coûte la création artistique émergente.
Johan Tamer-Morael a été le premier à oser défier la Fiac et à montrer ce qui se passait du côté de la jeune création. Galeriste, il désirait monter un projet qui rassemble.
« C’était en 2006. Il y avait un vrai pari à prendre à ce moment-là qui consistait à dire qu’il y avait quelque chose de jeune et d’émergeant qui prenait place dans l’Est parisien. »
Depuis, le fondateur de Slick n’a jamais baissé les bras : « Ce n’est jamais très facile de lancer une foire. Les gens doivent vous sentir engagé, et vous faire confiance. Il ne faut pas se laisser déborder par les contraintes techniques et financières, et il faut continuer à découvrir des artistes et faire des choix. Être réactif et dire oui à ce qui nous touche. »
Les choix, ce sont bien eux qui garantissent l’indépendance, une valeur revendiquée par Johan Tramer-Morael. Car elle est l’essence même des off. Mais comment Slick se distingue t-elle parmi tous ceux qui se sont crées après elle, Variation, YIA, Art Elysées, Cutlog… ?
Michael Johansson, Engine bought separately hugin III, 
courtesy The Flat-Massimo Carasi, Milan © DR
« Nous sommes tous sur l’émergence et les galeries. Nous nous distinguons plus par notre façon de faire. Et, à Slick, nous savons pourquoi nous travaillons ensemble depuis le début. »
De ces dix ans, il retient trois moments forts : le jour où les portes de la foire se sont ouvertes pour la première fois ; l’année où, exposée au Centquatre, Slick s’est associée au PS1 de New York et à Radio Nova ; enfin, quand elle s’est installée sur l’esplanade reliant le Palais de Tokyo au Musée d’Art Moderne de la ville de Paris, créant un pont entre les deux institutions.
Pour ses 10 ans, Slick présente 31 galeries et 200 artistes. Une large place est faite aux galeries allemandes. « L’Allemagne est un endroit très créatif. À Berlin, on sent une ouverture, une non-agression. » Plusieurs artistes chers à Johan comme Laurent Derobert ou Lionel Sabatté, ainsi que des œuvres numériques et post-internet, seront présents au salon.
Pour l’avenir, Johan souhaite affirmer avec davantage de force ses choix. « Il faut se battre pour ce à quoi l’on croit et ne jamais lâcher car les choses finissent toujours par arriver. C’est une question de temps et de personnalité ! » Et cette scène-là en vaut la peine.
« Il y a tellement de choses qui valent la peine. Il faut juste être convaincu ! » lance t-il en riant avant de filer rejoindre les premiers visiteurs de cette édition 2015.
En 2015, SLICK vous donne rendez-vous au Pont Alexandre III, Port des Champs-Élysées, Paris 8e.
Du 21 au 25 octobre 2015.
Lhoste Art Contemporain - Matthieu Boucherit/Galerie Valérie Delaunay - Janine Bean Gallery - Hengevoss-Dürkop et Stefan Kiess - Galerie Djeziri-Bonn - Galerie Claire Gastaud - Urprising Art Gallery - The Flat-Massimo Carasi - Jiali Gallery - Kai Edermann - Galerie Claire Gastaud - Under Construction Gallery - Galerie Oniris William Holman Gallery - Galerie Binôme - Chabah Yeldmani Gallery © DR
Crédits photo : Slick, DR
Partager :
Bonnes adresses
Pont Alexandre III
Port des Champs-Elysées
75008 Paris - France
Article paru dans le numéro #84 BÂTIR
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Le off très in de la Fiac à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.