Fermer
Orianne Vialo
News | 24 oct.
4 mn

La petite roulotte dans la prairie
Amateurs de vagabondages trendy, craquez pour la Tiny House, ce petit chalet monté sur roues qui a déjà conquis les États-Unis.

Cypress Tumbleweed Tiny Houses © DR
Cypress Tumbleweed Tiny Houses © DR
Cypress Tumbleweed Tiny Houses © DR
Depuis quelques années déjà, les États-Unis sont submergés de Tiny Houses. Ces petits chalets écologiques d’une quinzaine de mètres carrés entièrement construits en bois ont l'avantage d'être complètement nomades, grâce à une remorque intégrée. Ils s'apprêtent à conquérir la France.
À l'origine du concept, le designer Jay Shafer qui a décidé de vivre dans une maisonnette et d'inviter ceux qui partageaient les mêmes aspirations à l'imiter. En 1999 il crée son entreprise Tumbleweed Tiny House Company. « J’ai commencé à vivre dans ma première ‘Tiny House‘ il y a dix-huit ans. J’ai réalisé de nombreux plans pour fournir des ‘Tiny House‘ les plus fonctionnelles possibles. Depuis la récente crise de l'immobilier de 2008, la demande pour les Tiny Houses est en augmentation, car elles sont nettement plus abordables que des maisons traditionnelles », explique-t-il sur son site internet.
En plus d’être abordable financièrement, le chalet a l’avantage d’être entièrement équipé et écologique. De petite taille, construites en bois parfois recyclé, les maisons n’ont pas besoin d’être trop chauffées en hiver. Résultat : les factures de chauffage baissent de façon significative. Très écologiques, les maisons peuvent même être équipées de panneaux solaires et de lampes LED. Salle de bains, chambres, cuisine... Le confort y est aussi optimal.
De nombreuses familles, décidées à sauter le pas, troquent leurs villas et pavillons contre ces petites maisons. À l’image de la famille Kasl, composée des deux parents, Kim et Ryan, et de leurs enfants, Sully, 6 ans, et Story, 4 ans, dans le Minnesota. Elle a choisi de quitter sa maison de 177m2 pour emménager tous les quatre dans une ‘Tiny House‘ de 19m2. Pourquoi un tel changement ? « Nous voulions épargner et ne plus avoir à rembourser notre prêt immobilier. Mais avant tout, nous avions envie d’une vie simple, où l’on accorde peu d’importance aux biens matériels », témoigne Kim.

Ma Petite Maison ne connaît pas la crise

Si actuellement Tumbleweed Tiny House Company peut se targuer d’être le leader mondial de construction de maisonnettes, il n’en a pas toujours été ainsi. L'entreprise a bien failli disparaître en 2007 dans la crise immobilière, avant de décoller de façon spectaculaire. Au vu de son succès fulgurant, le concept a commencé à s'exporter, notamment en France, où le Français Loïck Boulmot s’est lancé dans l’aventure il y a un an. Le créateur de l’entreprise Ma Petite Maison propose « une petite maison nomade tout confort, fusion entre cabane et roulotte ». « Il y a un vrai marché qui émerge. Tous les jours nous sommes sollicités par des gens qui ont envie d’avoir un site atypique sur des lieux qui ne sont pas accessibles. Mais le cœur du mouvement reste quand même de rendre une petite maison accessible à tout le monde, à moindre frais », avoue-t-il.
Tiny Houses, maison de poche © DR
Crédits photo : DR
Partager :
Article paru dans le numéro #84 BÂTIR
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
La petite roulotte dans la prairie à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.