Fermer
Julien Tissot
Recommandation | 1er nov.
4 mn
 © DR
 

Au charbon de bois : Unico

Marcelo Joulia, architecte argentin, qui vit à Paris depuis plus de 25 ans, a repris une boucherie à la décoration seventies dans la rue Paul Bert. Puis il a transformé cette boutique en restaurant argentin le plus couru de Paris. Délicieuses, les viandes sont cuites au charbon de bois. Une succursale existe rive gauche, rue Amélie.
Restaurant argentin Volver Paris © DR
 

Le plus séduisant : Anahi

C'est le plus séduisant des restaurants argentins. Une ancienne boucherie dont on a soigneusement préservé quelques vestiges. Le soir, l'ambiance se réchauffe à la lueur de cierges d'église et de photophores. Anahi est une institution qui traverse les modes sans perdre de son charme, légèrement désuet. Les viandes françaises ou argentines sont cuites sur mesure au gril, on déguste aussi ceviche, guacamole, plats végétariens et desserts à la dulce de leche.
Restaurant argentin Anahi Paris © DR
 

Le plus croustillant : Volver

Une table argentine qui reprend le titre du célèbre tango de Carlos Gardel. Tout un programme ! Bière Quilmes à la main, on s’y repaît d’une rafraîchissante salade de poulpe, d’un ris de veau croustillant en montadito avec guindillas et poivrons en jardinière crue, mais aussi de viandes : imposante pièce de picanha rouge à cœur, brunie sous vos yeux et sur le gril, comme le bife de lomo (filet), l’ancho (entrecôte), et la parrillada (assortiment de grillades), accompagnés de sauce chimichurri bien relevée.
Restaurant argentin Cueva del Diablo Paris © DR
 

L'Argentine, c'est aussi l'agneau : Cueva del Diablo

À la Cueva del Diablo, on se délecte de churrasco, noix d’entrecôte, de bife de chorizo, faux-filet, ou d’agneau de lait de Patagonie, moins courant et très savoureux. Des chairs tendres, cuites à la braise de quebracho blanco, un arbre d’Amérique du Sud, à ponctuer éventuellement d’une touche caliente de chimichurri, huile pimentée. En accompagnement : salade verte et beignet de maïs, ou purée façon grand-mère latina à se damner. On pourra conclure avec un ultime péché de gourmandise : le dulce de leche, confiture de lait, avec sa crème caramel.
Restaurant argentin Pulperia Paris © DR
 

Le plus carnassier : Pulperia

Des allures de vieux troquet dépoussiéré. Une cuisine recouverte de céramique blanche, ouverte sur une petite salle, bruyante et chaleureuse. Une popote de bistrot, carnassière et enflammée par le talent d’un chef argentin, Fernando Di Tomaso, et de sa brigade sud-américaine. Voilà à quoi ressemble la Pulperia. À la carte, qui change selon le goût du jour, quelques jolies spécialités (ceviche, empanadas) et une viande à tomber.
Crédits photo : DR
Partager :
S'y rendre
49 rue Volta
75003 Paris - France

+33 1 48 87 88 24
13 rue du Cardinal-Lemoine
75005 Paris

+33 1 43 26 37 01
11 rue Richard Lenoir
75011 Paris - France

+33 1 40 09 03 70
10 rue Amélie
75007 Paris - France

+33 1 45 51 83 65
34 rue Keller
75011 Paris - France

+33 1 48 05 20 30
Article paru dans le numéro #85 VIANDE
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Un bife de chorizo n'a jamais tué personne à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.