Fermer
Tiphaine Illouz
Recommandation | 10 janvier
4 mn

Au-delà de la verveine
Achillée millefeuille, angélique ou menthe bergamote : l'Amante verte invente la gastronomie infusée.

L'amante verte, producteur-récoltant de plantes à infusion en agriculture biologique Sixt-sur-Aff © DR
Basilic, cannelle ou pourpre, lierre terrestre, fleurs de sureau, monarde, ou verveine… Toutes ces plantes aromatiques et médicinales, une quarantaine en tout, sont cultivées par Adrien et Claire Poirrier, à Sixt-sur-Aff en Ille-et-Vilaine. « Toutes les plantes sont récoltées à la main, puis séchées, triées, assemblées, et ensachées à la ferme. » Vendus un an maximum après la récolte, les mélanges mis au point par l’Amante verte sont labellisés Agriculture biologique, « une raison évidente du projet. Depuis trois ans, je commence à travailler en biodynamie même si je ne suis pas encore labellisé Demeter. J’utilise le calendrier biodynamique, et certains préparats ; et je sers aussi des tisanes à nos plantes », explique Adrien.
L'amante verte, producteur-récoltant de plantes à infusion en agriculture biologique Sixt-sur-Aff © DR
Pour obtenir des tisanes de qualité « belles et bonnes à la fois », chaque étape compte, du choix de la variété à la création d’assemblages. « Nous travaillons moins sur l’aspect médicinal que sur le goût, pour amener l’infusion sur un terrain gastronomique et prolonger le plaisir d’un repas. » C’est à partir d’un orgue à infusions qu’il met au point ses mélanges, au nombre de douze. L’Ardente, par exemple, combine monarde (une plante originaire d’Amérique du nord à l’arôme de bergamote), basilic cannelle, angélique, sarriette, et guimauve pour un mélange qui réchauffe par ses arômes profonds. « L’orgue me sert à tester mes assemblages, mais c’est en travaillant dans le champ que j’ai des idées, car les sens y sont très sollicités. »
Installés depuis cinq ans sur la ferme, cela fait seulement deux ans qu’Adrien et Claire Poirrier ont acquis ce morceau de terre en coopérative aux côtés de 92 autres producteurs. La première année, ils ont produit 80 kilos de plantes, une petite production lorsque l’on sait l’exigence de cueillette qui se cache derrière chaque tisane. « Pour faire une infusion de camomille romaine par exemple, il faut ramasser entre 7 et 8000 fleurs pour obtenir 1 kilo de fleurs fraîches, à diviser ensuite par 3 à la sortie du séchoir. »
Son séchoir, justement, il l’a choisi en Suisse pour éviter les déshumidificateurs d’air ou les séchoirs solaires. « Il fonctionne en circuit fermé, apporte un air chaud et sec dont nous réglons au degré près la température. Cela permet un séchage rapide, à basse température (35 degrés maximum) et par tous les temps. » Pour tester ses infusions, il faut attendre 2016 : la récolte 2014 a été entièrement bue, celle de 2015 ne fait que commencer…
 Les tisanes de L'Amante verte sont en vente sur Vert Tiges.
L'amante verte, producteur-récoltant de plantes à infusion en agriculture biologique Sixt-sur-Aff © DR
Crédits photo : DR
Partager :
Bonnes adresses
La Châtaigneraie des Lande
35550 Sixt-Sur-Aff - France

+33 6 46 70 02 75
Article paru dans le numéro #93 START ME UP
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Au-delà de la verveine à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.