Fermer
Christophe Salet
Recommandation | 26 février
5 mn

Sculpter une humanité sereine
Du dessin au travail du plâtre, la sculpture doit être un pur moment de grâce, selon l'artiste Pierre Yermia.

Pierre Yermia - Artistics © DR
Depuis une trentaine d’années, Pierre Yermia développe une œuvre singulière, peuplée de figures humaines et animales qui sont autant de témoins « d'une humanité toujours en danger et cependant optimiste et sereine ».
Nous lui avons rendu visite dans son atelier de Charenton-le-Pont, en région parisienne, où a été tournée la vidéo ci-dessous. Pierre Yermia nous a parlé de son initiation à la sculpture à l’école des Beaux-Arts de Toulouse, avec le professeur Aroldo Zavaroni (1910-2012), puis des différentes étapes de son processus de création : du dessin, qui lui permet de traduire une première vision et d’appréhender « le rapport de la forme avec son espace », jusqu’au patient travail du plâtre, à l’aide notamment de râpes et de scies « pour donner les tensions du modelé ». Lui qui aime que « la sculpture soit l’expression d’un pur moment de grâce » recherche inlassablement dans les rythmes, les tensions et la simplification des lignes l’expression d’un élan qui se révèle naturellement au regard du public.
Pierre Yermia - Artistics © DR
Pierre Yermia - Artistics © DR
Pierre Yermia - Artistics © DR
Pierre Yermia est représenté par la galerie en ligne Artistics
Crédits photo : DR
Partager :
Article paru dans le numéro #100 PÉPITES
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Sculpter une humanité sereine à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.