Fermer
Plur.is
À savoir | 7 nov.
4 mn

La nature est-elle avec ou contre nous ?
Vaste question, à laquelle le photographe norvégien Christian Houge tente de répondre, depuis le Svalbard ou au milieu des loups.

Extrait de la série Arctic Technology & the Global Seedvault © Christian Houge
Extrait de la série Arctic Technology & the Global Seedvault © Christian Houge
Extrait de la série Arctic Technology & the Global Seedvault © Christian Houge
Extrait de la série Arctic Technology & the Global Seedvault © Christian Houge
Extrait de la série Arctic Technology & the Global Seedvault © Christian Houge
Extrait de la série Arctic Technology & the Global Seedvault © Christian Houge
Extrait de la série Arctic Technology & the Global Seedvault © Christian Houge
Extrait de la série Arctic Technology & the Global Seedvault © Christian Houge
Pendant vingt ans, Christian Houge, photographe norvégien, a utilisé la photo et la vidéo comme instruments de ses projets artistiques. Attiré en particulier par les relations entre la nature et la culture, il aborde les tabous introduits par la juxtaposition de l'homme et de l'environnement.
Son exposition Paradise Lost, inspirée d'un poème épique du poète anglais du 17e John Milton, se compose de trois séries autour de l'idée que l'homme a perdu son innocence avec la nature. Ces séries réunissent 85 clichés et trois films, reflétant ainsi quinze années de travail :
 Arctic Technology explore les installations scientifique d'observation du climat, les antennes satellites et la Réserve mondiale de semences du Svalbard, dans le Spitzberg, un archipel entre la Norvège et le Pôle Nord. Cette dernière stocke des graines de plusieurs milliers de variétés de plantes indispensables à l'alimentation humaine, en provenance du monde entier. « Au-delà de l'esthétique contemporaine et visuellement fascinante, souligne Christian Houge, il existe plusieurs niveaux d'interprétation. La série explore l'homme et ses créations, sa soif d'explorations et de conquêtes, et sa curiosité pour la connaissance intérieure. Ces deux quêtes sont porteuses d'espoirs, mais aussi d'angoisses. »
 Le projet Barentsburg part à la découverte d'une communauté de mineurs russes, qui a conservé un très fort état d'esprit soviétique.
 Shadow Within révèle les relations de l'homme avec le loup, et en retour, avec lui-même. Les spectateurs sont invités à s'imprégner de la nature brute et de la pureté représentée par le loup, et comment cela reflète la condition de l'homme et de ses propres zones d'ombre, qui restent tabous dans notre société. Christian Houge cherche à interpeller le spectateur : « La nature est-elle avec ou contre nous ? », et « Sommes-nous avec ou contre la nature ? »
L'exposition Paradise Lost va être inaugurée à Pékin, au Three Shadows Photographic Art Center, le 14 novembre, et sera visible jusqu'au 6 décembre 2015.
 Christian Houge est représenté par la galerie d’art en ligne Artistics.com

Ses photos seront visibles au salon Fotofever ( www.fotofeverartfair.com) du 12 au 15 novembre sur le stand Artistics C22.
Extrait de la série Barentsburg © Christian Houge
Extrait de la série Barentsburg © Christian Houge
Extrait de la série Barentsburg © Christian Houge
Extrait de la série Barentsburg © Christian Houge
Extrait de la série Barentsburg © Christian Houge
Extrait de la série Barentsburg © Christian Houge
Crédits photo : Christian Houge
Partager :
Article paru dans le numéro #86 GRAINE
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
La nature est-elle avec ou contre nous ? à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.