Fermer
Plur.is
Recommandation | 15 nov.
5 mn

Chez les premiers djihadistes de l'Histoire
Chef charismatique, haschich, attentats aveugles, jeunes hommes hallucinés et 70 vierges : rien ne manque dans Alamut, ce roman sur la fabrication des terroristes, par Vladimir Bartol.

Chez les premiers djihadistes de l'Histoire © DR
Vladimir Bartol, Alamut - Editions Phebus © DR

Vladimir Bartol, Alamut - Editions Phebus

Retranché dans sa citadelle dominant la plaine, le grand maître Hassan Ibn Sabbâh mène, à la fin du 11e siècle, une guerre sainte en Iran. Il n’a que peu de soldats et seuls ses proches le connaissent intimement. Parti de presque rien, sans armée, sans terre et sans guère d’appuis à la cour, il dominera le monde.

Des hommes seront prêts à mourir pour lui avec le sourire aux lèvres. Des foules entières se prosterneront sans combattre. Un millénaire plus tard, la manipulation des masses, telle qu’il la pratiqua, continue d’ébranler les empires modernes. Mélange d’aventures et de philosophie politique, Alamut n’évoque la violence des complots d’alors que pour mieux renvoyer aux problèmes cruciaux des civilisations modernes.

Crédits photo : DR
Partager :
Fermer
Chez les premiers djihadistes de l'Histoire à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.