Fermer
Orianne Vialo
Recommandation | 29 nov.
8 mn

Avant qu'il ne fasse trop chaud
12 choses à faire avant que le climat ne vous en empêche.

Avant qu'il ne fasse trop chaud © DR

1. Manger un carré de chocolat sans se ruiner

De quoi donner la fièvre : une véritable flambée des prix des fèves de cacao est annoncée dans les années à venir. Les scientifiques sont clairs : d’ici 2030, il faudra quasiment se vider les poches pour s’offrir des confiseries au chocolat, car les plantations de cacao souffriront d’un véritable coup de chaud.

2. S’offrir un petit noir au comptoir

Exit le café pour bien commencer la journée : il pourrait devenir un produit de luxe dans les années à venir. Très capricieux, le caféier d’Arabie, qui correspond à près de 60 % de la production mondiale de café, ne pousse qu’à une température comprise entre 18 et 25 degrés. Or le réchauffement climatique dans les régions caféières pourrait faire chuter la production à 65 % au mieux, à 99 % au pire. Un petit café pour vous remonter le moral ?

3. Avaler des huîtres pendant les fêtes

Les menaces multiples qui pèsent sur les huîtres sont toutes plus ou moins liées au changement climatique : l’acidification des océans, qui ronge leurs coquilles ; l’anoxie, c’est-à-dire l’insuffisance en oxygène, de l’eau dans certaines régions ; l’augmentation des températures marines ; sans oublier l’attaque par un virus de l’herpès.

4. Savourer un poisson de la mer

Afin d’éviter la prolifération des méduses qui menacent les stocks de poisson, l’ONU recommande de manger des méduses. L’idée ne vous semble pas très ragoutante ? Il va pourtant bien falloir s’y faire, puisque d’ici 2050, les récifs coralliens et prairies sous-marines pourraient disparaître, et avec eux 25 % des espèces marines. Tout cela est provoqué par le réchauffement climatique, bien sûr, mais aussi la surpêche et la pollution, qui ont de terribles conséquences sur les fonds marins.

5. Ouvrir une bonne bouteille pour l’apéro

L’augmentation de la température, les hautes chaleurs et les épisodes de sécheresse provoqueront à long terme responsable de la mauvaise qualité des cultures viticoles. Résultat : le vin ne serait pas assez acide et beaucoup trop alcoolisé pour être agréable en bouche. Petit conseil : gardez vos bonnes bouteilles en réserve !

6. Voyager sans encombre entre Paris et New York

En 2050, il faudra avoir l’estomac bien accroché pour effectuer les voyages transatlantiques (et les autres). Les scientifiques ont montré que la fréquence des turbulences en air clair (des flux d’air très rapide pouvant dépasser les 300 km/h) sera deux fois plus élevée à cause des fortes concentrations de CO2 dans l’atmosphère. En conséquence la force des turbulences augmentera de 10 à 40 % tandis que leur fréquence augmentera de 40 à 170 %.

7. Pédaler jusqu’à la pointe de l’île de Ré

Selon une étude menée par le Groupe intergouvernemental d’experts sur le climat (Giec), le niveau des océans s’élèverait de 26 à 82 centimètres d’ici 2100, et pourrait menacer d’engloutir peu à peu l’Ile de Ré, très faible en altitude. Des signes du recul des côtes sont d’ailleurs déjà visibles à certains endroits de l’île, comme l’érosion de petites falaises littorales de la côte nord ou encore des réductions de la largeur des plages sur la côte sud. Il ne reste plus qu’une chose à faire : sillonner ce lopin de terre pour en apprécier la beauté avant qu’il ne disparaisse.

8. Contempler les paysages de montagne l’hiver

Ce qu’il y a de plus agréable lorsqu’on fait au ski, c’est de s’arrêter sur un sommet pour apprécier un paysage d’une beauté à couper le souffle : à perte de vue, des montagnes recouvertes d’une pellicule blanche. Malheureusement ce spectacle pourrait bel et bien voir ses jours comptés : la canicule accélère la fonte des glaciers millénaires. Dans les Pyrénées, par exemple, la superficie totale des glaciers est passée de 5 à 3,5 km2 au cours des années 2000. Le glacier des Oulettes, dans le Massif du Vignemale diminue de 50 à 70 mètres par an sans se recharger en neige par la suite.

9. Se promener parmi les sapins

L’odeur de la terre, les rayons du soleil à travers le feuillage, les feuilles qui jonchent le sol... La forêt, quoi. Une ambiance champêtre pourtant fortement menacée en France. Durant l’épisode caniculaire de 2003, des centaines de milliers de sapins ont péri en l’espace d’une année dans le Plateau de Sceaux, dans les Pyrénées. Le même scénario s’est produit durant la canicule de 2006 puis 2015. Faute d’alimentation en eau, les arbres se dessèchent complètement avant de tomber.

10. Grimper au sommet de la Tour de Pise

Ce n’est pas son inclinaison qui la menace, mais l’érosion marine : la Tour de Pise n’est en effet qu’à moins de 2 m au-dessus du niveau de la mer. Il suffit que celle-ci monte un peu et les vagues pourraient bientôt venir lécher sa base.

11. Cueillir des cerises au printemps

Le cerisier est très vulnérable aux changements de climat. Avec le réchauffement de l’atmosphère, la terre ne gèle plus assez pour éliminer les parasites et ravageurs. Les hivers trop courts réduisent le temps de repos dont les arbres ont besoin pour fleurir. Et les précipitations plus aléatoires et plus violentes font éclater les fruits avant la cueillette.

12. Faire une croisière sur le Nil

Les glaciers des Montagnes de la Lune, à la frontière de l’Ouganda et de la République démocratique du Congo, fondent à toute allure : leur surface est passée de 6,5 km2 il y a un siècle, à un seul l’année dernière. Or, comme l’avait déjà remarqué le géographe grec Claude Ptolémée en –150, ils alimentent les sources du Nil, le fleuve essentiel à la vie des habitants de l’Egypte et du Soudan.
Crédits photo : DR
Partager :
Article paru dans le numéro #89 CLIMAX
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Avant qu'il ne fasse trop chaud à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.