Fermer
Théo Siffrein-Blanc
News | 24 nov.
4 mn

Chevaux 2.0
Qui a gagné quand deux chevaux franchissent en même temps la ligne d'arrivée ? Focus sur les toutes dernières innovations en matière de chronométrage.

Longines Positioning System - Transceiver being attached to saddlecloth © Longines
Longines Positioning System  © Longines
Longines Positioning System  © Longines
Logo Longines © DR
1er novembre 2011 : dernière ligne droite de la Melbourne Cup, une rencontre mondiale de l'hippisme. 100 000 spectateurs, pas moins de 6 millions de dollars australiens (4,3 millions d'euros) en jeu, deux jockeys au coude-à-coude, mais à l’arrivée, impossible de les départager par le chronomètre. C'est ce qu'on appelle dans le jargon hippique un dead heat. La victoire se jouera donc à la photo-finish et sera finalement attribuée au jockey français Christophe Lemaire, devançant d'un demi-sabot son adversaire australien.
Balayer les doutes et éviter l'ire des parieurs impliquent des garanties sur la précision du chronométrage et de la photo-finish, éléments essentiels de fiabilité de ces courses à enjeux. Une telle mission incombe le plus souvent aux sponsors horlogers. Parmi eux, Longines, chronométreur du Qatar Prix de l'Arc de Triomphe. Longines a ainsi dévoilé en août dernier sa technologie Longines Positioning System (LPS) qui consiste à placer un émetteur sur les chevaux permettant d'établir la position exacte du cheval. Avec une marge d'erreur de 5 cm et 1000 mesures réalisées par seconde, la précision est extrême.
Longines Positioning System  © Longines
Longines Positioning System  © Longines
Ce type de solutions fait écho à des applications similaires dans d'autres sports, en athlétisme en particulier. Ainsi aux derniers Jeux Olympiques, des transpondeurs extrêmement légers et discrets ont été placés dans le dossard des coureurs pour déterminer leur temps à chaque passage devant un faisceau infrarouge. En cas de doute, comme dans les courses de chevaux et les sports mécaniques, la photo-finish départage les concurrents. Alors qu'autrefois un photographe était placé sur la ligne d'arrivée, on utilise aujourd'hui des appareils photographiques numériques, déclenchés par des lasers ou des cellules photoélectriques. Dans ce domaine, les progrès sont également importants. Par exemple, la caméra photo-finish Scan'O'Vision est capable d'effectuer 2000 prises par seconde, soit deux fois plus que la plupart des caméras de photo-finish jusqu'alors présentes sur le marché.
Au-delà du gain de précision apporté par ces innovations en matière de chronométrage, ces caméras enrichissent considérablement l'expérience des spectateurs. Le système LPS de Longines produit un flux de données en temps réel : classement en direct, distance entre les chevaux, vitesse, accélération, etc. Ceci permet aux jockeys et à leurs entraineurs de décortiquer leurs courses et aux spectateurs de bénéficier d'une analyse plus fine, à travers notamment des applications tablettes et mobiles en 3D dédiées, et une amélioration des contenus internet et télévisés pouvant s'appuyer sur de nouvelles statistiques. Autant d'éléments qui ajoutent au spectacle et qui devraient permettre aux hippodromes d'attirer de nouveaux amateurs, plus jeunes et mieux connectés.
Longines Positioning System  © Longines
Crédits photo : Longines, DR
Partager :
Bonnes adresses
CH-2610 Saint-Imier - Suisse

+41 32 942 54 25
Article paru dans le numéro #90 ABYSSE
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Chevaux 2.0 à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.