Fermer
Paul Dupin de Saint Cyr
News | 24 nov.

Au paradis des chevaux
Passage en revue de quelques-uns des haras les plus somptueux du monde.

Passage en revue de quelques-uns des haras les plus somptueux du monde. © DR
Le haras de Gilltown Stud
Le haras de Gilltown Stud, magnifique propriété typiquement anglo-irlandaise accueille des chevaux extérieurs dans un cadre prestigieux, avec son lac de 9 ha et son splendide corps de bâtiment du 17e siècle, au bout d’une élégante avenue de chênes. Gilltown, propriété de l’Aga Khan, et son voisin Sallymount, destiné aux juments, s’étendent sur environ 500 hectares. Les équipements du haras, dont la station d’étalons et la salle de monte, ont été entièrement reconstruits pour satisfaire aux exigences d’un haras du 21e siècle. Gilltown Stud dispose également d’un centre de pré-entraînement sur une piste en tourbe pour les poulains, tout autour du célèbre 100 acre field (pelouse de 40 ha) : les poulains y sont éduqués avant d’être renvoyés à leurs entraîneurs respectifs en Irlande et en France. Parmi ses champions : l’étalon blanc Dalakhani, l’étalon Born To Sea, ou encore le pur-sang Sea The Stars.
Le haras national du Pin
À tout seigneur, tout honneur. De tous les haras du monde, le plus royal est bien le haras national du Pin, qui n’est pas baptisé le « Versailles du cheval » pour rien. Créé sous Louis XIV, il est logé au cœur d’un écrin de verdure de plus de mille hectares en Normandie, et son architecture ressemble à celle de l’école versaillaise. Il accueille les musculeux étalons de trait comme les galopeurs effilés, qui enchaînent les victoires sur les hippodromes. Chaque année, il organise de grandes compétitions d'obstacle ou de concours complet. Dans les milieux hippiques, certains de ses « chefs de race » sont devenus des légendes, à l’image du pur-sang Furioso, à l'origine de multiples champions, le seul à avoir sa stèle à l'intérieur du haras.
Le haras de Coolmore Stud
Comme en Irlande, le haras de Coolmore Stud, en Australie, s’ouvre largement à la clientèle extérieure, pour l'étalonnage autant que pour l'élevage, puisque plus de la moitié de ses 800 pensionnaires, dont 200 poulinières, ne lui appartiennent pas. Ce haras, le plus grand du monde, est situé au fond du bush australien, à quatre heures au nord de Sydney, dans la Hunter Valley, la meilleure région d’Australie pour l’élevage de chevaux. Avec ses 4500 ha uniquement consacrés à l'élevage de pur-sang, et envahis de kangourous et de vignobles, Coolmore s’est imposé en moins de vingt ans comme une fantastique fabrique de champions.
Le haras de Claiborne
Aux Etats-Unis, le haras le plus prestigieux est celui de Claiborne, dans le Kentucky, construit en 1910 par Arthus B. Hancock, qui a importé ses premiers chevaux d’Europe. Un siècle plus tard, ce haras est devenu l’un des leaders internationaux de l’élevage de pur-sang, récompensé par de nombreux prix. Certains des plus célèbres reproducteurs du 20e siècle en sont sortis, comme Vigil et Sir Gallahad, champions des années 20, ou Princequillo, en 1957-1958, sans oublier d’innombrables vainqueurs du Kentucky Derby.
Le haras de Dubai
Enfin, le haras de Dubai a été inauguré en 2007 avec un objectif : élever les meilleurs pur-sang arabes du monde, un objectif qu’il a rapidement atteint. Aujourd’hui, il en accueille 140, et ceux qui sortent ont fait régulièrement sensation dans tous les grands salons internationaux spécialisés dans les pur-sang arabes, comme celui de Bergame, en Italie.
Crédits photo : DR
Partager :
Fermer
Au paradis des chevaux à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.