Fermer
Orianne Vialo
News | 20 déc.
Le Sommet des Dieux, célèbre roman japonais de Baku Yumemakura, rappelle l'ascension de l'Ama Dablam, un sommet de l'Himalaya. Dans une nouvelle adaptation en manga en noir et blanc du dessinateur Jiro Taniguchi, Fukamachi, un photographe alpiniste, pense avoir retrouvé l’appareil photo de l’alpiniste britannique George Mallory, aperçu sur la crête nord de l’Everest pour la dernière fois le 8 juin 1924.
Le sommet des Dieux, Jiro Taniguchi © Jiro Taniguchi, Kana éditions
Le sommet des Dieux, Jiro Taniguchi © Jiro Taniguchi, Kana éditions
Le sommet des Dieux, Jiro Taniguchi © Jiro Taniguchi, Kana éditions
Le sommet des Dieux, Jiro Taniguchi © Jiro Taniguchi, Kana éditions
Le sommet des Dieux, Jiro Taniguchi © Jiro Taniguchi, Kana éditions
Alors qu’il tente de retrouver l’appareil photo et qu’il cherche à savoir si les deux alpinistes britanniques George Mallory et Andrew Irvine, disparus le 8 juin 1924, ont été les premiers hommes à avoir atteint le sommet de l'Everest, Fukamachi va rencontrer Habu Jôji, un grand alpiniste japonais, qui va l'aider à enquêter sur cette histoire de disparitions...
Ascension de l'Ama Dablam © Lyngve Skrede
Ascension de l'Ama Dablam
Ascension de l'Ama Dablam © Lyngve Skrede
Ascension de l'Ama Dablam © Lyngve Skrede
Ascension de l'Ama Dablam © Lyngve Skrede
Ascension de l'Ama Dablam © Lyngve Skrede
Ascension de l'Ama Dablam © Lyngve Skrede
Ascension de l'Ama Dablam © Lyngve Skrede
Ascension de l'Ama Dablam © Lyngve Skrede
Ascension de l'Ama Dablam © Lyngve Skrede
Ascension de l'Ama Dablam © Lyngve Skrede
Ascension de l'Ama Dablam © Lyngve Skrede
Ascension de l'Ama Dablam © Lyngve Skrede
Ascension de l'Ama Dablam © Lyngve Skrede
Ascension de l'Ama Dablam © Lyngve Skrede
Ascension de l'Ama Dablam © Lyngve Skrede
Ascension de l'Ama Dablam © Lyngve Skrede
Ascension de l'Ama Dablam © Lyngve Skrede
Ascension de l'Ama Dablam © Lyngve Skrede
Ascension de l'Ama Dablam © Lyngve Skrede
Ascension de l'Ama Dablam © Lyngve Skrede
Ascension de l'Ama Dablam © Lyngve Skrede
Ascension de l'Ama Dablam © Lyngve Skrede
Ascension de l'Ama Dablam © Lyngve Skrede
Ascension de l'Ama Dablam © Lyngve Skrede
Ascension de l'Ama Dablam © Lyngve Skrede
Au contraire des autres sommets de la chaîne de l'Himalaya, l'ascension de l'Ama Dablam, un sommet népalais qui culmine à 6856 m, est accessible aux alpinistes amateurs actifs et en bonne santé, qui souhaitent s'offrir un sommet de l'Himalaya. Cet automne, neuf groupes composés de six grimpeurs de tous niveaux se sont lancés dans l'ascension de l'Ama Dablam, sous l’œil avisé des enseignants Dan Mazur et Dani Fuller. Parmi les conditions requises : avoir une expérience même minime des cordées et des techniques d'escalade sur glace, connaître des règles de base de la montagne, savoir reconnaître les symptômes des maladies d'altitude.
À leur arrivée à Katmandou, tous les membres de l’expédition ont dû participer à un à deux jours d’orientation pour réviser les techniques d’escalade, revoir comment s’assurer, rappeler les consignes de sécurité et retravailler toutes les techniques de camping et de cuisine à haute altitude.

Découvrez leur ascension dans un porte-folio à couper le souffle.
Petite liste musicale spéciale Pluris pour accompagner la lecture de ce manga, composée de mélodies inspirées de la musique traditionnelle népalaise.
Jiro Taniguchi © Jiro Taniguchi, Kana éditions

Jiro Taniguchi

Jirô Taniguchi est né au Japon en 1947. Il se passionne pour la lecture et le dessin à l'adolescence mais ce n'est qu'à l'âge de 19 ans qu'il dessine sa première histoire, Samouraï. La même année, il entre comme assistant dans l'atelier de Kyûta Ishikawa.
Il y restera plus de cinq ans, avant de faire ses vrais débuts en tant que dessinateur dans le magazine Young Comic des éditions Shôgakukan avec une

histoire intitulée Kareta Heya (La Chambre fanée). Sa carrière est alors lancée et en 2004, sa renommée internationale ne cesse de s'étendre.
Le sommet des Dieux, Jiro Taniguchi © Jiro Taniguchi, Kana éditions

Le sommet des Dieux, Jiro Taniguchi

Jirô Taniguchi (scénario, dessin), d'après l'univers de Baku Yumemakura - Éditions Kana

Dans une petite boutique népalaise, Fukamachi tombe sur un appareil photo qui pourrait bien être celui de George Mallory, le célèbre alpiniste qui fut le premier à tenter de vaincre l'Everest. Lors de cette ascension en 1924, Mallory a disparu avec Andrew Irvine, sans que l'on puisse savoir s'ils étaient parvenus au sommet, et si c'était seulement lors du retour qu'ils ont eu un accident

fatal. L'histoire de l'alpinisme s'en trouverait bouleversée ! C'est sur cette passionnante question que s'ouvre le chemin initiatique de Fukamachi qui fera la rencontre de figures hautes en couleurs. Dépassement de soi, aventure, passion de la montagne sont les ressorts de cette formidable aventure signée Jirô Taniguchi.
Crédits photo : Lyngve Skrede https://www.flickr.com/photos/distantpeak/, Lyngve Skrede, Jiro Taniguchi, Kana éditions
Partager :
Article paru dans le numéro #92 HOTTE
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Le Sommet des dieux à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.