Fermer
Emmanuel Brousse
News | 17 janvier
4 mn
Du haut de ses 25 à 30 millions d'abonnés payants, Spotify règne en maître sur le royaume du streaming musical. Mais pour combien de temps ? En 2015, la firme suédoise a vu surgir un concurrent qui se rapproche à toute vitesse. Son secret ? Un logo en forme de pomme. Le fait de disposer d'un vaste parc d'utilisateurs d'iPhone a permis à Apple de lui proposer très rapidement son service de musique en ligne à l’aide d’une simple mise à jour. Ces utilisateurs captifs n'ont pas tous sorti leur carte bleue à l’issue de la période de trois mois de test gratuit, mais en octobre, 6,5 millions d'entre eux avaient déjà succombé.
Depuis, Apple Music a poursuivi sa croissance, dépassant même les prédictions des experts qui n’attendaient même pas 8 millions d'abonnés au 1e janvier 2016. Aujourd'hui, ils sont pourtant plus de 10 millions, et le PDG Tim Cook a fixé à terme un objectif de 100 millions.

Une concurrence dépassée

Même s’il reste derrière Spotify, Apple Music s'est donc offert le luxe de doubler tous les autres concurrents du secteur. Malgré ses 6 millions d’abonnés payants, le Français Deezer est d'ores et déjà largué. Napster, l'ancien site de téléchargement illégal qui avait fait trembler l'industrie du disque il y a quinze ans s'est mué en respectable site de streaming. Mais lui aussi ne fait pas le poids face à l'offensive d'Apple Music puisqu'il ne rassemble que 3 millions d'abonnés. La webradio Pandora qui ne fonctionne pas vraiment sur le même modèle dispose pour sa part de 78 millions d'utilisateurs, dont seulement 3,9 d'entre eux ont opté pour la formule payante.
Pari gagné pour Apple Music © DR
Malgré un lancement en grande pompe il y a quelques mois et une ribambelle d'artistes venus afficher leur soutien, le très bling-bling Tidal ne compte qu'un million d'abonnés à peine. Quant au Français Qobuz, qui propose un streaming avec des fichiers en très haute qualité, il ne joue pas dans la même catégorie avec ses 25 000 utilisateurs, et vient tout juste d'échapper à la banqueroute grâce à son rachat le mois dernier.
Les professionnels de la musique s'attendent désormais à compter les points lors du duel de titans entre Apple Music, qui dispose de la force de frappe de l'iPhone, et Spotify, qui peut compter sur sa notoriété et sur ses 50 millions d'utilisateurs gratuits, en plus des 25 à 30 millions d'utilisateurs payants. L'avenir proche dira si le rouleau compresseur Apple parviendra à dominer la musique en streaming, ou si Spotify conservera son avance. Quant aux autres, ils n’auront plus qu’à se battre pour ramasser les miettes laissées par les deux géants.
Crédits photo : DR
Partager :
Article paru dans le numéro #94 ODDITIES
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Pari gagné pour Apple Music à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.