Fermer
Théo Siffrein-Blanc
À savoir | 17 janvier
7 mn

Vins des antipodes
Saviez-vous qu'il existe des vignobles en Tasmanie ? Et en Suède aussi ? Jean-Baptiste Ancelot et Ludovic Pollet les ont dégustés, ainsi que 2800 autres vins en deux ans.

Jean-Baptiste Ancelot et Ludovic Pollet, créateurs de Wine Explorer © Wine Explorer
270 domaines visités, plus de 2800 vins dégustés, et quelques 200 000 km arpentés en deux ans : l’expédition de ces nouveaux explorateurs du vin a déjà bien avancé. Ce périple, c’est celui de Jean-Baptiste Ancelot, 30 ans, titulaire d’un MBA en commerce du vin de l’INSEEC, et Ludovic Pollet, 29 ans, photographe et réalisateur. Après une expérience en tant qu’ambassadeur de la marque Chapoutier à New York, le premier a l’idée de relever un pari un peu fou : recenser l’ensemble des régions vinicoles du monde en trois ans. Le constat sous-jacent ? Si l’on met régulièrement en avant les « nouveaux producteurs de vins » tels que la Chine, l’Inde ou encore le Brésil, 80 % de la planète vin reste ignorée de la recherche et méconnue du grand public.
Jean-Baptiste Ancelot et Ludovic Pollet, créateurs de Wine Explorer © Wine Explorer

Viticulture en conditions extrêmes

Des quarante pays visités jusqu’à présent, les deux explorateurs ont rapporté des anecdotes mémorables. À Bali par exemple, où le climat tropical ne descend pas en dessous des 23°C en hiver, les vignobles n’ont pas de période de dormance. On y réalise trois vendanges par an et les vignes, qui ne vivent que 12 ans du fait de cette exploitation ininterrompue, offrent étonnamment un vin de qualité comme la très aromatique cuvée Moscato d'Bali du domaine Sababay Winery (100 % muscat de St Vallier).
En Suède, à l’inverse, les viticulteurs bravent le froid grâce à l’utilisation de cépages interspécifiques, obtenus en croisant différents types de raisin, plus résistants aux basses températures et aux maladies de la vigne. Plus jeune pays viticole d’Europe avec le Danemark, le pays produit de jolis blancs, comme en témoigne la séduisante cuvée Solaris 2014, du domaine Hällåkra Vingård.
Enfin, un peu mieux connue que les deux précédentes, la Tasmanie a époustouflé les deux explorateurs par la beauté de ses paysages dans lesquels les vignes se fondent. Avec 1800 ha, son vignoble ne représente que 0,5 % de la production australienne. Pourtant, grâce à un climat plus frais, l’île est très propice à l’épanouissement de cépages comme le pinot noir, le chardonnay et le riesling. La cuvée Riesling 2003 du domaine Freycinet figure d’ailleurs dans les coups de cœur de Jean-Baptiste.

Wine Explorers Truck, l’atout sympathie

Au-delà de ces découvertes gustatives, Wine Explorers est une expérience humaine intense. « On sait à quel point le vin est un produit de rencontres et de partage », souligne Jean-Baptiste. De ce point de vue, il ajoute que le dernier a avoir rejoint l’aventure, le Wine Explorers Truck, camion financé grâce au soutien de domaines bordelais comme les chateaux Lafon Rochet, Calon Ségur et La Conseillante avec lequel ils ont réalisé leur tournée européenne, n’y est pas pour rien. « Il a augmenté notre capital sympathie et a donné lieu à de mémorables apéritifs et dégustations sous la tonnelle ! »
Pour valoriser cette aventure, Jean-Baptiste foisonne d’idées : « On aimerait sortir un documentaire ainsi qu’un livre qui recenserait toutes nos découvertes. On réfléchit également à se lancer dans une activité de consulting et à l’ouverture d’un bar à vin. » En attendant, les deux amis se rendent début 2016 en Amérique Centrale et Amérique du Sud où ils entameront leur dernière année d’exploration.
Jean-Baptiste Ancelot et Ludovic Pollet, créateurs de Wine Explorer © Wine Explorer

Les cinq coups de coeur de nos explorateurs

 Cuvée Violette 2012, Le Vieux Pin, Canada (100 % syrah, élevage de 14 mois en barriques dont 19 % de nouvelles) : « Couleur rouge intense et profonde. Notes de poivre vert au nez, d’herbes, d’olive et de cassis. Bouche magnifique, un peu herbacée, avec un côté tapenade et fruits rouges. Tannins fins, léger boisé et très belle longueur. Un vin plein d’élégance et de finesse. »

 5 Estrellas 2009, Casa de Piedra, Mexique (assemblage de tempranillo, merlot, cabernet sauvignon, grenache, cinsault ; élevage de 12 mois en barriques françaises et américaines) : « Nez plein, racinaire. Notes d’olive noire, de prune. Bouche bien construite, équilibrée et harmonieuse, belle longueur avec une finale aromatique. Un vin tout en finesse. »

 Aruga Branca Pipa 2009, Katsunuma Jozo Winery, Japon (100 % koshu, élevage de 6 mois en foudre de bois français, puis 2 ans en bouteille) : « Vin brillant, or légèrement soutenu. Nez sur la vanille et l’acacia; se révèle plus complexe et frais après ouverture, légèrement fumé. Bouche avec du gras et sur une attaque fraîche. Fin dans l’ensemble. »

 Chardonnay 2009, Domaine Freycinet, Tasmanie (100 % chardonnay fermentation barrique) : « Nez complexe, sur les fruits blancs et la noisette ; touche florale. Bouche vive, racée, léger fumé, noisette ; finale élégante et très longue. »

 La Perfide Blanc de Blancs 2009, Domaine Coates & Seely, Angleterre (100% chardonnay) : « Sans doute l’une des plus belles et fines bulles d’Angleterre et d’ailleurs. Un vin effervescent, précis, complexe et d’une très belle intensité. »

Crédits photo : Wine Explorer
Partager :
Bonnes adresses
5496 Black Sage Rd
BC V0H 1T0 Oliver - Canada

+1 250 498 8388
Article paru dans le numéro #94 ODDITIES
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Vins des antipodes à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.