Fermer
Théo Siffrein-Blanc
News | 17 janvier

5 startups à suivre en 2016
Primées, adoubées par les spécialistes ou déjà bien financées : une sélection Pluris des startups qui feront l'actualité cette année.

5 startups à suivre en 2016 © DR
Certaines ont été primées récemment, d’autres ont été adoubées par les spécialistes de leur secteur ou grassement financées par des investisseurs reconnus. Toutes sont innovantes et amenées à bouleverser les équilibres de leurs marchés. Sélection des startups qui se sont illustrées récemment et concentreront l’attention en 2016.

10-Vins, la machine Nespresso du vin qui a conquis les États-Unis

La jeune société nantaise vient d’être élue meilleure startup au CES de Las Vegas, le plus grand salon high tech du monde. Sa machine, D-Vine, permet de déguster un vin au verre dans les meilleures conditions de température et d’aération. Fonctionnant avec des flacons de 10cl équipés d’une puce RFID, ce sommelier connecté permet également à l’utilisateur d’obtenir des informations sur le vin dégusté. La startup a levé 2,5 millions d’euros depuis sa création en 2012 et a déjà vendu 250 machines (499 €) via son site internet. Après l’immense engouement suscité au CES, 2016 promet d’être un grand cru. À l’étranger du moins, car en France il faudra vaincre le scepticisme des amateurs de vin.

 10-Vins
1°-Vins : 5 startups à suivre en 2016 © DR

SlimPay, fintech à la croissance éclair

C’est l’entreprise à la plus forte croissance de France. Entre 2011 et 2014, son chiffre d’affaires a bondi de 4068 %, ce qui la place en tête du baromètre Deloitte Fast 50. Cette fintech créée en 2009 commercialise une solution de prélèvement automatique à destination des entreprises qui ont besoin de facturer leurs clients de façon récurrente (chaque mois, par exemple). Elle a notamment convaincu EDF, SFR, Mediapart ou Deezer. La société emploie 60 personnes et a levé 15 millions d’euros l’été dernier pour s’internationaliser. En ligne de mire : les États-Unis, où ce marché n’existe pas encore.

 SlimPay

Studapart, fin de la galère des logements étudiants

Lancée il y a un peu plus d'un an, Studapart propose une plateforme Saas aux établissements d'enseignement supérieur en marque blanche qui permet aux étudiants de gérer leur logement tout au long de leur scolarité. La startup, qui emploie 10 personnes, a déjà séduit une soixantaine d’établissements, parmi lesquels Epita, Skema et Audencia. Elle a bouclé la semaine dernière une levée de fonds de 700 000 euros, auprès de Pierre Kosciusko-Morizet et ses associés de PriceMinister notamment, pour s’attaquer au marché européen et développer une offre pour les propriétaires.

 Studapart

Dayuse, le 5 à 7 hôtelier comme business model éprouvé

C’est en tant que gérant de l’Hôtel Amour à Paris que David Lebée a rôdé le concept : louer des chambres d’hôtels à la journée. Désormais, le site internet qu’il a fondé en 2010 réalise 10 millions d’euros de volumes d’affaires dans treize pays avec 2000 hôtels partenaires, de 2 à 5 étoiles, qui proposent leurs chambres à des tarifs réduits de 30 à 80 %. « En moyenne, nous aidons les hôteliers à regagner jusqu'à 10 % de chiffre d'affaires supplémentaires, qu'ils avaient perdu à cause d’Airbnb », explique-t-il. La startup, qui a levé 15 millions d’euros cette semaine, record européen depuis début 2015 pour un premier tour de financement, vise désormais l’Asie et l’Amérique du Sud.

 Dayuse

Cellectis, biotech star de la bourse

Ayant connu une hausse de 130 % de la valeur de son titre, Cellectis est la grande gagnante de l’année 2015 dans le secteur des biotechnologies. En novembre dernier, le traitement génétique de cette startup spécialisée dans l’immunothérapie a permis de guérir pour la première fois un cas de leucémie, une révolution dans le monde médical. Certains analystes la valoriseraient désormais autour d’1,5 milliard d’euros, évoquant notamment un intérêt du géant américain Pfizer, qui détient déjà 10 % de la société. Prudence néanmoins car une bulle est en train de se former dans ce secteur et l’on connaît la volatilité de ces entreprises de biotechnologie.

 Cellectis
Crédits photo : DR
Partager :
Article paru dans le numéro #94 ODDITIES
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
5 startups à suivre en 2016 à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.