Fermer
Capucine Graby
Évasion | 24 janvier
4 mn

Cocon ouaté en montagne
Chaleur et générosité d'un chalet du Beaufortain.

Hôtel Restaurant La Ferme du Chozal - Chambre © DR
Avec :
logo Mymoonspots.com
Le couple Boulanger, propriétaire des lieux, nous a accueillis avec chaleur et générosité et le personnel semble expert et rigoureux. Auraient-ils toujours baigné dans l’hôtellerie ? Bingo. J’apprends qu’Anne-Christine et Frédéric Boulanger ont été formés à bonne école, dans un palace prestigieux, le Beau-Rivage Palace à Lausanne. Lui à la conciergerie, elle à la direction. Ils ont conservé de ces années suisses une exigence et une précision qui sont un des ADN de cette adresse. « J’ai appris à Beau-Rivage le bon goût, le respect du client et de la personne, on s’est toujours nourri de cette expérience », admet Anne-Christine. Et cela se sent.
Hauteluce ? C’est d’abord un coup de cœur pour ce village classé, et pour une vieille ferme qui nageait dans la paille et la terre battue. « Les choses sont venues assez naturellement, la vie change, nous voulions avoir le plaisir de concevoir un chalet pour nous », justifie Anne-Christine, d’origine suédoise. C’est fait avec cette ferme de 300m2 qui domine tout le Beaufortain, ouverte il y a dix ans. Isolé, le village d’Hauteluce, mais c’est justement cette osmose avec la nature qui a tapé dans l’œil des Boulanger et séduit une clientèle en quête de coupure.
Hôtel Restaurant La Ferme du Chozal - Restaurant © DR
Hôtel Restaurant La Ferme du Chozal - Terrasse avec vue sur les pistes des saisies © DR
Hôtel Restaurant La Ferme du Chozal - Lobby © DR
Hôtel Restaurant La Ferme du Chozal - Chambre © DR
Hôtel Restaurant La Ferme du Chozal © DR
« On a été obligé de mettre du Wifi, mais j’aimerais tant que les clients déconnectent davantage ! » regrette Anne-Christine.
Coté déco, ce sont des chambres confortables, montagnardes, des matériaux nobles et généreux, qui ont toujours les Alpes en résonance. Dans leur création, le couple Boulanger fait partager sa passion pour la montagne. Mais il n’y a pas que la déco. On vient aussi et surtout au Chozal pour sa gastronomie. Le chef, espagnol, fait des prouesses à partir de produits 100% terroir. Résultat, le restaurant s’est vu décerner le titre de « Maître restaurateur », titre justifié par l’utilisation de produits frais et de saison et qui met un point d’honneur à écarter les plats préparés. Résultat, c’est l’Europe entière qui converge au Chozal ! Lors de mon passage, j’ai pu me rendre compte que les hollandais ou suédois croisés étaient des habitués…
La magie de cette adresse ? Etre située dans un petit village classé mais être reliée au domaine des Saisies. Le télésiège du Chozal qui vous permet d’y accéder, est tout simplement au pied de l’hôtel.
Aux Saisies, la pratique du ski est démultipliée. Ski alpin bien sûr, mais le parcours olympique de ski de fonds ou de skating, noyé dans les sapins est un vrai bonheur. Possibilité aussi de ski de rando, de plus en plus tendance.
Présenté par Capucine Graby, journaliste grand reporter et fondatrice de MyMoonSpots, travel magazine pour insiders qui déniche des lieux d'exception.

Réservez cette adresse sur :
logo Mymoonspots.com
Crédits photo : DR
Partager :
Article paru dans le numéro #95 TEMPÊTES
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Cocon ouaté en montagne à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.