Fermer
Sophie Colin
Recommandation | 22 janvier
13 mn

SIHH 2016 : quand la sagesse rime avec la créativité
L’édition 2016 du Salon de la Haute Horlogerie révèle, au delà d’une affirmation des valeurs de chaque maison, une recherche de séduction de tous les segments.

Cartier « Hypnose » (,IWC « Montre d’aviateur XVIII » , Audemars Piguet « Royal Oak » , Jaeger LeCoultre « Reverso Classic », A. Lange & Söhne Lange1, Van Cleef & Arpels « Montre Lady Arpels Ronde des Papillons », Laurent Ferrier « Galet Square Boréa » , H.Moser & Cie « Venturer Big Date »
Cartier « Hypnose » (,IWC « Montre d’aviateur XVIII » , Audemars Piguet « Royal Oak » , Jaeger LeCoultre « Reverso Classic », A. Lange & Söhne Lange1, Van Cleef & Arpels « Montre Lady Arpels Ronde des Papillons », Laurent Ferrier « Galet Square Boréa » , H.Moser & Cie « Venturer Big Date »

La consolidation des piliers (la thématique centrale tourne autour d’un pilier)

 Pourquoi : affirmer l’identité même des maisons et assurer leur pérennité, représenter une valeur sûre en période d’incertitude, attirer de nouveaux clients.

 Qui : Cartier « Hypnose » (montre baignoire, thème de l’ovale depuis 1912) [1], Jaeger LeCoultre « Reverso Classic » [2] (célèbre son 85ème anniversaire cette année), Van Cleef & Arpels « Montre Lady Arpels Ronde des Papillons » [3] (complications poétiques autour du papillon, thème de prédilection de Van Cleef depuis les années 20), A. Lange & Söhne Lange1 [4], IWC « Montre d’aviateur XVIII » [5], H.Moser & Cie « Venturer Big Date » [6] (très grande date équipée du système « Flash Calendar »), Laurent Ferrier « Galet Square Boréa » [7] (Première collection de la maison, 2010, inspiration Art déco, cadran « à secteurs »), Audemars Piguet « Royal Oak » [ ] (lancée en 1912, bouleverse alors les codes : lunettes octogonales, boîte en acier, cadran tapisserie).

Cartier « Drive », Vacheron Constantin « Overseas 5500 » 
 © DR

L’acier pour s’initier à la Maison

 Pourquoi : proposer des pièces abordables, moins ostentatoires dans le contexte actuel, explorer d’autres métaux qui peuvent être tout aussi nobles, investir un style, décliner les modèles.
 Qui : Cartier « Drive » [1], Vacheron Constantin « Overseas 5500 » [2] (première montre sportive de prestige en acier, 1972).

Panerai « Radiomir 1940, 3 days Acciaio-47 mm »,  IWC Grande Montre d’Aviateur « Heritage 48 » © DR

Les séries limitées se multiplient à tout niveau

 Pourquoi : donner de la valeur à une série, marquer un anniversaire ou tout autre événement, dynamiser voire relancer les piliers de la Maison, apporter de la fantaisie à un produit iconique, rendre certaines créations rares, susciter le désir
 Qui : IWC Grande Montre d’Aviateur « Heritage 48 » [1] (1 000 exemplaires), Panerai « Radiomir 1940, 3 days Acciaio-47 mm » [2] (1 000 exemplaires).

Baume et Mercier « Cobra, Collection Capeland Shelby® » , IWC et le Petit Prince Grande Montre d’Aviateur Calendrier Annuel Edition « Le Petit Prince », Cartier « Clé Automatic Skeleton »  © DR

Des mythes exploités jusque dans les moindres détails

 Pourquoi : enrichir l’histoire de la montre, la rendre plus exceptionnelle, jouer avec des clins d’œils célèbres, associer la maison à des héros, se lancer des défis et faire rêver
 Qui : Baume et Mercier « Cobra, Collection Capeland Shelby® » [1] (triomphe des pilotes au volant de la Cobra CSX2128), Cartier « Clé Automatic Skeleton » [2] (les chiffres sont faits à partir du squelette), IWC et le Petit Prince [3] (« Grande Montre d’Aviateur Calendrier Annuel Edition « Le Petit Prince » rotor au dos de la montre avec image du Petit Prince).

Jaeger LeCoultre « Reverso Tribute Gyrotourbillon », A. Lange & Söhne « Datograph Perpetual Tourbillon », Audemars Piguet « Royal Oak Concept Supersonnerie » , Parmigiani « Tonda Chronor Anniversaire »  © DR

Repousser son icône au-delà des limites

 Pourquoi : apporter au modèle iconique le meilleur, se lancer des défis, être toujours plus créatif, se renouveler technologiquement, célébrer un anniversaire avec des pièces qui repoussent les prouesses techniques,
 Qui : Parmigiani « Tonda Chronor Anniversaire » [1] (1er chronographe intégré de la Maison), Jaeger LeCoultre « Reverso Tribute Gyrotourbillon » [2] (1er gyrotourbillon à deux fuseaux horaires et le plus fin jamais réalisé par JL), Audemars Piguet « Royal Oak Concept Supersonnerie » [3] (performances acoustiques), A. Lange & Söhne « Datograph Perpetual Tourbillon » [4] (3 complications et 5 fonctions supplémentaires).

Van Cleef & Arpels « Bracelet montre Rubis Secret », Montblanc « Collection Villeret Tourbillon Cylindrique Pocket Watch & Navigator 110 Years » © DR

Des pièces uniques, soit le fer de lance de l’expertise d’une maison, soit totalement confidentielles

 Pourquoi : il y a un marché pour ce qui est unique, tout en superlatif, une envie de limite sans limite, pour mettre en valeur un produit, le luxe a ses intimes et nourrit le fantasme du cercle très privé
 Qui : Montblanc « Collection Villeret Tourbillon Cylindrique Pocket Watch & Navigator 110 Years » [1] (instrument de navigation de bateau), Van Cleef & Arpels « Bracelet montre Rubis Secret » [2] (115 rubis totalisant 151,25 carats et cadran dans un tiroir dissimulé dans le bracelet), Panerai et le modèle dont on ne parle pas mais dont tout le monde parle…

Parmigiani « Senfine », Piaget Emperador Coussin XL 700 P, Panerai « Lo Scienzato - Luminor 1950 GMT Tourbillon Titanio, Van Cleef & Arpels « Montre Midnight Nuit Lumineuse », Greubel Forsey « Double Balancier » © DR

Des innovations techniques et technologiques repoussant les limites de la création horlogère

 Pourquoi : l’enchantement de se renouveler, la fierté de se surpasser, le besoin de s’adapter à la vie moderne, stimuler la créativité au regard de l’évolution technologique, l’horlogerie a encore beaucoup à inventer
 Qui : Parmigiani « Senfine » [4] (encore en développement, défi sur la réserve de marche en mois), Piaget « Emperador Coussin XL 700 P » [3] (montre mécanique et quartz), Panerai « Lo Scienzato - Luminor 1950 GMT Tourbillon Titanio [2] (impression 3D titane), Van Cleef & Arpels « Montre Midnight Nuit Lumineuse » [1] (finalisée il y a 10 jours, des leds éclairent les diamants de la constellation de la licorne, piézoélectricité), Greubel Forsey « Double Balancier » ( performance de la chronométrie et effets 3D), De Bethune [5] « DB 25 WorldTraveller » (second fuseau horaire et heure universelle présentés sous une forme concentrique), HYT « H2 Tradition » [7] (hydro-mécanique), Hautlence « Vortex 02 Cross the line » [6] (heure semi-traînante affichée par une chaîne, organe réglant intégré au mouvement baguette mobile, apport des deux barillets du mouvement).


Christophe Claret « Mecca », Urwerk « UR-105 T-Rex », MB&F « HM6 Space Pirate », MB&F « HM6 Space Pirate » 
 © DR

Des délires

 Pourquoi : parce que la création se nourrit de fantasmes, qu’elle s’inspire de héros, qu’elle est sublimée par tout ce qui est ludique, qu’un peu de folie est autant de rêve à proposer
 Qui :Christophe Claret « Mecca » [2] (avec éléments emblématiques de la religion musulmane), Urwerk « UR-105 T-Rex » [1] (heure satellite, affichage course du soleil), MB&F « HM6 Space Pirate » [3] (l’espace sur le poignet et l’exploit en milieu hostile, MB&F réinterprète les fondamentaux de l’enfance (dessins animés, films, bd… et s’inspire de héros comme Capitaine Flamme).

Jaeger LeCoultre « Reverso by Christian Louboutin », Richard Mille et Airbus « RM 50-02 ACJ Tourbillon Split Seconds Chronograph », Roger Dubuis « Velvet by Massaro » , MB&F « Legacy Machine Perpetual » © DR

Des collaborations avec des signatures créatives ou techniques

 Pourquoi : apprendre d’un échange avec un créateur ou une entreprise reconnue pour son savoir-faire, tirer profit de sa notoriété, stimuler réciproquement deux univers autour d’un projet commun, élargir les horizons d’une maison
 Qui : Jaeger LeCoultre « Reverso by Christian Louboutin »[3], Richard Mille et Airbus « RM 50-02 ACJ Tourbillon Split Seconds Chronograph » [1] (mouvement inspiré d’ailes d’avion), Roger Dubuis « Velvet by Massaro » [2] (esprit couture, révéler une part plus excentrique de la femme), MB&F « Legacy Machine Perpetual » [4], (calendrier perpétuel totalement intégré développé par Stephen McDonnell).

Piaget « Altiplano 38mm cadran en or gravé » Greubel Forsey « Signature 1 Didier Cretin » © DR

Des collaborateurs mis en avant

 Pourquoi : valoriser les apports, assurer la transparence, apporter une âme à la création, personnaliser le luxe, créer un lien plus intime avec les coulisses de fabrication d’une marque
  Qui : Piaget « Altiplano 38mm cadran en or gravé » [2](nom du graveur Dick Steenman sur la pièce), Greubel Forsey « Signature 1 Didier Cretin » [1] (collaboration avec un horloger particulier qui signe le garde-temps. Le 1er : Didier Cretin).

Vacheron Constantin « Overseas ultra-plate 2000 V / 120G-B122 », IWC « Montre d'Aviateur Timezoner Chronographe », Montblanc « 4810 Orbis Terrarum »  © DR

L’homme voyage, la montre instrument est de plus en plus malicieuse

 Pourquoi : elle doit être pratique, utile, répondre aux besoins de la vie moderne, s’adapter aux milieux et espaces dans lesquels on se trouve, avoir réponse à tout
 Qui : Vacheron Constantin « Overseas ultra-plate 2000 V / 120G-B122 » [1] (interchangeabilité des bracelets sans outils), IWC « Montre d'Aviateur Timezoner Chronographe » [3] (coté pratique de la lunette pour lire les fuseaux horaires), Montblanc « 4810 Orbis Terrarum » [2] (affichage fuseaux horaires, continents, passage jour et nuit).

Piaget « Altiplano 38 mm cadran en marqueterie de bois », Roger Dubuis « Black Velvet », Van Cleef & Arpels « Sautoir transformable avec montre détachable Pompon » , Audemars Piguet « Haute Joaillerie Diamond Fury », Christophe Claret « Marguerite »

La femme séduit et est séduite ...

 Pourquoi : des montres pensées pour les femmes et non des montres d’hommes ornées de diamants destinées aux femmes, des montres coquettes, délicates, poétiques.
 Qui : Piaget « Altiplano 38 mm cadran en marqueterie de bois » [3] (rose muse, délicatesse de la gravure et de la marqueterie), Roger Dubuis « Black Velvet » [2] (à une femme anti-conformiste l’association originale du carbone et des pierres exotiques), Van Cleef & Arpels « Sautoir transformable avec montre détachable Pompon » [1] (parure à secret et élégance couture), Audemars Piguet « Haute Joaillerie Diamond Fury » [4] (cuirasses de gemmes et bouclier de diamants pour une femme rebelle), Christophe Claret « Marguerite » [5] (affichage de l’heure ou de la phrase « Il m’aime passionnément », jeu de l’effleurage de la marguerite pour savoir s’il m’aime).

Piaget « Limelight Gala Milanese », Roger Dubuis « Blossom Velvet », Baume & Mercier « Petite Promesse »  © DR

… Avec une attention particulière au porté

 Pourquoi : le confort, le style,
 Qui : Piaget « Limelight Gala Milanese » [2] (bracelet or, boîtier tout en rondeur qui enlace), Roger Dubuis « Blossom Velvet » [3] (femme fleur, diamants et ornements de nacre), Baume & Mercier « Petite Promesse » [1] (petit format, couleur pétillante et bracelet double tour pour mieux nouer le lien.

MB&F « Sherman », Richard Mille « RMS05 » Stylo plume mécanique, Montblanc « Mood Chain Straight » © DR

Une créativité débridée au delà du poignet

 Pourquoi : s’amuser, explorer de nouveaux univers, rêver
 Qui : MB&F « Sherman » [3] (le petit robot affiche sur son buste l’heure exacte sans avoir à le remonter pendant 8 jours d’affilée), Richard Mille « RMS05 » [2] (Stylo plume mécanique, squeletté), Montblanc « Mood Chain Straight » [1] (montre de table).

Crédits photo : DR
Partager :
Fermer
SIHH 2016 : quand la sagesse rime avec la créativité à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.