Fermer
Orianne Vialo
Recommandation | 21 février
4 mn

Des bouteilles et des bouquins
Boire ou lire, faut-il choisir ? Pas pour David et Claude Veyrac : sur l'étiquette de leurs bouteilles, ils mêlent vin et littérature.

Vins cultivés, David et Claude Veyrac, Filotage © DR
C'est un concept novateur qui pourrait bien prendre de l’ampleur. David et Claude Veyrac ont eu l’idée de mêler deux disciplines qui n’ont pas forcément l’habitude de se côtoyer, la littérature et la viticulture, par le biais des « Vins cultivés ». L’idée, toute simple, consiste à inviter des écrivains à visiter des domaines viticoles, à goûter des vins puis à écrire quelques mots concernant leur expérience sur place et ce que ces vins leur évoquent.
Pour la première campagne des « Vins cultivés », David et Claude Veyrac ont fait appel aux écrivains Sylvie Granotier, Philippe Grimbert et Colombe Schneck. Ces trois professionnels de l’écriture ont pu découvrir les vins La Rencontre, Or de Vendange et Terre + Baux, respectivement originaires de Bourgogne, d’Alsace et de Provence.
Les bouteilles des « Vins cultivés », à l’allure singulière et très facilement reconnaissable, ont la particularité d’être chacune ornées d’un fil rouge, passant sous l’étiquette de la bouteille. Cette ficelle joue un rôle central dans le concept des « Vins cultivés » puisqu’elle a pour rôle de révéler les mots écrits par les écrivains au dos des étiquettes. Il suffit de « filoter », c’est-à-dire de tirer sur le fil, pour que le papier se déchire en une coupure nette, et révèle, comme par magie, les écritures cachées sur son verso.
Vins cultivés, David et Claude Veyrac, Filotage © DR
Les « Vins cultivés » peuvent être livrés par cartons allant de une à trois bouteilles dont la composition est libre. Les amateurs de vin blanc préfèreront les bouteilles La Rencontre et Or de Vidange, tandis que ceux du vin rouge jetteront leur dévolu sur Terre + Baux.

Les 3 vins de la première campagne des « Vins cultivés »

  BOURGOGNE : La rencontre, Blanc, AOC Mâcon Village 2013 - Domaine Rijckaert, Chardonnay 100 %. Son architecture n'apprécie pas d'être bloqué, par un environnement trop frais, Ses arômes s’exhalent donc au mieux à une température « de cave » de 11/12°. Prix : 19 €
  ALSACE : Or de vendanges, Blanc, AOC Alsace Gewurztraminer 2012 - Domaine Valentin Zusslin Gewurtztraminer cultivé en biodynamie. Température de dégustation 8 à 10 °. 26 €
  PROVENCE : Terre + Baux, Rouge, AOC Les Baux de Provence 2009 - Domaine Hauvette, Grenache noir 50 %, Syrah 30 %, Cabernet-sauvignon 20 %, Température de dégustation relativement fraiche :15/16°, À ouvrir au moins 2h avant la dégustation pour exprimer le maximum de ses arômes. 34 €

Les « Vins cultivés » sont livrables par cartons de 1, 2 et 3 bouteilles panachables : possibilité de choisir librement la composition du carton de 2 ou 3 bouteilles.
Frais de transport : 5 € pour Paris Intra-muros et communes de la première couronne ; 9 € par carton pour les autres destinations en France métropolitaine.
Pour toute commande : cveyrac@tellurique.fr
Vins cultivés, David et Claude Veyrac, Filotage © DR
Crédits photo : DR
Partager :
Article paru dans le numéro #99 CROWDFUNDING
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Des bouteilles et des bouquins à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.