Fermer
Yolaine de Chanaud
News | 13 mars
4 mn

C’est la crise ? Coloriez !
Le coloriage pour adultes est hyper tendance, et c'est un vrai casse-tête pour Stabilo et ses concurrents.

Coloriage anti stress  © DR
Une fois n’est pas coutume, c’est l’Europe qui a lancé la tendance, et les Américains qui ont suivi. Le coloriage pour adultes se voit paré de toutes les vertus anti-stress et même thérapeutiques. Les éditeurs de livres de coloriage et autre mandalas se frottent les mains, les fabricants de crayons aussi.
Le coloriage, tout le monde peut en faire et donc tout le monde peut en acheter, même mon mari. Oui oui. Hachette, le premier éditeur à faire gribouiller les adultes, a pensé à lui et a sorti un album de coloriage Star Wars. Très malin.
Au printemps 2012, il lançait 100 coloriages anti-stress. « À notre grande surprise, les ventes se sont envolées », se souvient Anne Le Meur, responsable du pôle de référence chez Hachette Pratique. À ce jour, près de 200 000 exemplaires sont partis grâce au coup de pouce des réseaux sociaux, Pinterest et Instagram en tête. Merci les blogueuses !
Les autres éditeurs ont flairé le filon : Marabout a vendu 1,4 millions d’exemplaires dans le monde du coloriage de son best seller Jardin Secret. Hermès ne voulait pas être en reste et a lancé son album pour 160 dollars. Pour ceux qui veulent colorier chic et cher.

Le feutre doit être fin mais souple

Le choix du crayon de couleur idoine et du feutre idéal est devenu affaire de mode et de style. Le feutre doit être fin mais souple. L’un des must est un Staedtler. Le boom du coloriage a permis au groupe allemand d’augmenter son chiffre d’affaires de 14 % l’an dernier, à 322 millions d’euros. Mais voilà, il est un peu dépassé par les événements. « On ne peut plus fournir », s’inquiète Andreas Martin, directeur de l’usine de Nuremberg. Il produit 6000 feutres à capuchon jaune par heure, autant dans les autres couleurs.
Pour suivre la cadence, Staedtler joue sur le temps de travail, avec rotations supplémentaires la nuit et le samedi, et l’embauche d’une trentaine d’intérimaires. Faut-il aller plus loin et investir dans de nouveaux outils de production ? À 300 000 euros la machine, le pari est risqué. Staedtler croise les doigts pour que l’art-thérapie, le terme « adulte » pour coloriage, continue de séduire les gribouilleurs stressés.
Chez Stabilo, on mise sur la tendance « slow life », un mouvement qui devrait être pérenne, assure son patron. Idem chez le suisse Caran d’Arche, qui a lancé un kit avec crayon et cahier à colorier, et modifié son outil de production en conséquence. À l'heure du tout numérique, c'est inattendu.
(avec l’AFP)
Crédits photo : DR
Partager :
Article paru dans le numéro #102 SIGNATURE
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
C’est la crise ? Coloriez ! à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.