Fermer
Théo Siffrein-Blanc
Focus | 12 mars

Maroquinerie 2.0
De Rigueur conjugue high-tech et élégance dans sa maroquinerie. Décryptage de sa stratégie par Adrien Deslous-Paoli, son fondateur.

Adrien Deslous-Paoli, fondateur de De Rigueur © DR
Adrien Deslous-Paoli, fondateur de De Rigueur
Elle fût l’une des grandes attractions du dernier CES de Las Vegas. La startup lyonnaise avait alors marqué les esprits avec sa Connected Sleeve, un étui connecté permettant de recharger sans fil les smartphones via l’induction électromagnétique.
« L’idée est de mélanger deux mondes: celui de l’artisanat français et celui de l’intelligence électronique embarquée. On a constaté qu’il y avait un manque de pratique dans les produits élégants et un manque d’élégance dans les produits pratiques. On a voulu réconcilier les deux », explique son fondateur, Adrien Deslous-Paoli.
L’histoire est née en 2008, lorsqu’il a mis la main sur un baise-en-ville qui appartenait à son arrière-grand père.« J’ai trouvé le format très pratique, notamment pour ranger mes clés et mon portable sans déformer mes poches et tous mes amis me complimentaient sur son look », se souvient-t-il. L’idée lui vient alors de remettre ce produit au goût du jour et de lancer une marque de maroquinerie connectée haut de gamme et made in France.

Le B2B en priorité

Visant une clientèle masculine de 30 à 45 ans, urbaine et connectée, la startup opte dans un premier temps pour une stratégie B2B : « Nous ciblons d’abord les compagnies aériennes premiums, les clubs et hôtels de luxes qui cherchent à offrir à leur client une expérience unique via notamment ces commodités de luxe. L’idée est d’abord de se construire une légitimité auprès de ces acteurs avant d’attaquer le marché B2C. »
L’entrepreneur de 25 ans, diplômé de l’EDHEC, entend également utiliser des partenariats avec d’autres marques pour vendre sa technologie. Selon lui, ce modèle a de multiples avantages : « cela nous permettrait de limiter les coûts marketing, de bénéficier d’effets d’échelles et d’inverser le rapport de force avec les retailers : une fois que l’on se sera fait connaître par ce biais, ce sont eux qui viendront nous chercher ».

Une technologie bientôt universelle ?

La technologie par inductions électromagnétiques semble prête. La Connected Sleeve de De Rigueur permet de recharger complètement deux fois un smartphone. Et lui même, se rechargeant via une prise USB, tient la charge quinze jours. Du côté des fabricants, Samsung, LG et Microsoft ont déjà équipé leurs derniers smartphones de cette technologie. Pour les terminaux Apple et Sony, De Rigueur fournit des puces qui permettent de les rendre compatibles.
En phase de préindustrialisation, la Connected Sleeve est annoncé pour septembre 2016. En dépit de l’interruption, faute d’avoir obtenu les 50 000 € visés, de leur campagne de financement Kickstarter, la marque devrait tenir les délais. Le produit est d’ores et déjà disponible en pré-commande au prix de 99 €. Après l’étui, la technologie devrait intégrer les baise-en-ville et sacs de voyages proposés par la marque.
Par ailleurs, une opportunité juridique donne à l’entrepreneur d’autant plus de raisons de croire en son innovation : en 2014, Bruxelles a voté l’uniformisation des chargeurs de téléphones mobiles. « La mesure prendra effet en 2017 et l’induction électromagnétique a toutes les chances de devenir la prochaine norme obligatoire pour tous les fabricants », affirme-t-il.
Crédits photo : DR
Partager :
Bonnes adresses
Article paru dans le numéro #102 SIGNATURE
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Maroquinerie 2.0 à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.