Fermer
Elli Zeno
Focus | 25 sept.
3 mn

Parlerez-vous plus smart avec Allo ?
Encore une nouvelle messagerie ? Oui, mais Google Allo, le premier chatbot de Google, fonctionne à l'intelligence artificielle.

Encore une nouvelle messagerie ? Oui, mais Google Allo, le premier chatbot de Google, fonctionne à l'intelligence artificielle.  © DR
Encore une nouvelle appli de messagerie ? Oui, elle s’appelle Allo et a été développée par Google, pour les téléphones Android et iOS.

Sa particularité : elle est musclée à l’intelligence artificielle. Nourrie des goûts et des usages des utilisateurs, elle sert trouver des infos toujours plus en adéquation avec les recherches, et aussi à « s’exprimer plus aisément », dixit le blog de Google.

Allo déborde de fonctionnalités « intelligentes », ce qui la met un cran au-dessus de ses concurrents : elle propose des réponses pré-enregistrées à un message, en fonction du style et du contexte de conversation. Plus impressionnant : elle reconnaît aussi le contenu des images et propose des remarques adaptées. Allo donne aussi accès à Google Assistant, l’assistant virtuel de Google, pour exécuter des tâches rapidement.

Autre fonctionnalité : elle joue sur la taille des emojis et enrichit les messages avec des stickers et des gribouillis pour personnaliser les conversations.

La concurrence est rude

Mais Allo arrive sur un marché déjà saturé en applications de messagerie, et devra se battre pour s’imposer face à Snapchat, Whatsapp, Messenger de Facebook, WeChat, Skype, Viber, Line, Kik et Telegram. Facebook Messenger et Whatsapp, propriété de Facebook depuis 2014, comptent déjà chacun plus d’un milliard d’utilisateurs. Et Apple n’a pas attendu Allo pour doper sa propre appli avec la sortie d’iOS 10. Hangouts, la précédente tentative de Google de s’implanter dans ce marché, n’avait pas rencontré le succès escompté.

L’enjeu de la confidentialité des données

La protection des données personnelles est aussi une question délicate, et Edward Snowden, l’ancien consultant de la NSA actuellement en exil en Russie, n’a pas manqué d’alerter les éventuels utilisateurs de l’application. Mais Google a développé une réponse : la fonction Incognito de l’application, et rappelle que les communications seront chiffrées. Reste que, même si Google s’engage à donner aux utilisateurs le contrôle sur leurs données avec la possibilité de les supprimer, toutes les conversations seront stockées sur les serveurs de l’entreprise.
Crédits photo : DR
Partager :
Article paru dans le numéro #124 MURMURES
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Parlerez-vous plus smart avec Allo ? à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.