Fermer
Capucine Graby
Évasion | 19 mars
4 mn

Initiation à la langueur dans les Alpilles
Un village dans un village, avec son église, sa placette et même son food truck : à quoi ça ressemble ?

Hameau des Baux, Concept-Hôtel des Alpilles © DR
Avec :
logo Mymoonspots.com
On a bien fait de faire le déplacement. D’abord pour respirer le bon air des Alpilles. Ensuite pour comprendre comment et pourquoi l’entrepreneur Éric-Jean Flouresse est tombé amoureux de ce lieu unique. Il arrive, dans certains cas, que l’hôtellerie permette la juste articulation de différentes passions. Pour Éric-Jean Flouresse, c’est en grande partie l’amour de l’architecture, de l’art, des voitures anciennes et du mobilier de collection des années 50 à 90 qui le pousse à rafraichir le Hameau des Baux devenu « un catalyseur de mes métiers ». Cette juste reproduction miniature d’un petit village des Alpilles à deux pas du Paradou était un terrain de jeu enchanteur. Il a su l’exploiter avec douceur pour en faire un hôtel pas comme les autres.
Eric-Jean Flouresse a compris les mutations de notre monde. Il veut offrir plus que n’importe quel AirBnB de la planète. Au Hameau des Baux, on peut mêler les expériences sportives, culinaires, détox, ou s’initier au design. Passionné de décoration d’intérieur, il s’est mis en quête d’un espace capable d’accueillir tous ses coups de cœur Mieux, de les sublimer dans un écrin. Cet hôtel devient du coup un des plus vastes show rooms de la planète puisque tous les meubles qui ont été méticuleusement chinés sont disponibles à la vente. On y trouve des meubles de Hans Wegner, Ico Parisi, Pierre Guariche, le Corbusier (pour n’en citer que quelques uns). Il s’associe avec une antiquaire spécialisée dans le 20ème siècle, Emmanuelle Vidal. Objectif : « travailler sur la mémoire collective ». Habilement, subrepticement, le hameau des baux se dote donc d’une décoration éphémère. Qui lui permet donc de se renouveler en douceur. Décoration mouvante aussi puisque cet hôtel est une vaste galerie d’artistes de renom : Klaus Meister et Patrick George ont exposé dans les salons cosy ouverts sur les cyprès. On aime aussi la boutique qui dégorge de produits à la fois locaux mais aussi chinés à Stockholm ou NYC.
Tout est décalé, généreux, dans un esprit très vintage. Une adresse rare.
Hameau des Baux, Concept-Hôtel des Alpilles © DR
Hameau des Baux, Concept-Hôtel des Alpilles © DR
Hameau des Baux, Concept-Hôtel des Alpilles © DR
Hameau des Baux, Concept-Hôtel des Alpilles © DR
Hameau des Baux, Concept-Hôtel des Alpilles © DR
Hameau des Baux, Concept-Hôtel des Alpilles © DR
Hameau des Baux, Concept-Hôtel des Alpilles © DR
Hameau des Baux, Concept-Hôtel des Alpilles © DR
Présenté par Capucine Graby, journaliste grand reporter et fondatrice de MyMoonSpots, travel magazine pour insiders qui déniche des lieux d'exception.

Réservez cette adresse sur :
logo Mymoonspots.com
Crédits photo : DR
Partager :
Article paru dans le numéro #103 STRATÈGES
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Initiation à la langueur dans les Alpilles à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.