Fermer
Eve Corrigan
Focus | 26 mars
3 mn

Dessine-moi un tissu de luxe
Les technologies ont dopé notre créativité, notre réactivité et notre adaptabilité. – Par Ève Corrigan, Pdg de Malhia Kent

Ateliers Malhia Kent, création, fabrication et commercialisation de tissus haut de gamme pour le prêt à porter et la haute couture. © DR
Quand on voit un mur se dresser devant soi et qu'on ne peut pas l'éviter, autant accélérer pour tenter de passer à travers. Cela peut paraître un peu suicidaire au premier abord et n'enlèvera en rien la violence du choc, mais au moins, on peut espérer une issue favorable.
Quand en 2007 le marché du textile français a subi la fin des quotas sur les textile chinois, nous savions que nous n'avions aucune chance de gagner la guerre des prix. Alors plutôt que de nous serrer la ceinture et de tenter de vendre les mêmes produits en dépensant moins, nous avons fait l'inverse : embaucher, maintenir nos prix et développer de nouvelles gammes. Et comme prévu, le choc a été rude. J'ai encore en mémoire les nuits d'inquiétude et le risque de dépôt de bilan imminent.
Mais tant bien que mal, le bateau a tenu bon et l'entreprise s'est maintenue à flots tandis que nos concurrents coulaient les uns après les autres en ayant joué la carte de l'austérité. Et une fois la tempête passée, nous avons renversé la vapeur pour en arriver aujourd'hui à un modèle qui fonctionne bien et un avenir rempli de projets.
Un entrepreneur qui croit en son projet doit être optimiste. Même quand les choses vont mal et que la situation financière n'est pas au beau fixe, il ne faut pas sacrifier les ambitions de son entreprise sinon on finit vite par tomber dans une spirale négative : on produit moins cher, on vend moins cher et finalement on s'éteint doucement.
Ateliers Malhia Kent, création, fabrication et commercialisation de tissus haut de gamme pour le prêt à porter et la haute couture. © DR
Je préfère opter pour une stratégie de maintien de l'investissement. Cela ne signifie pas qu'il faut dépenser sans compter mais plutôt garder un cap et faire des économies au bon endroit. Plutôt que de brader ses produits ou de réduire la part d'innovation, il faut moderniser. Malhia Kent a mis un moment à s'informatiser, mais grâce à des logiciels développés par nous-mêmes, nous avons proposé des services nouveaux et évité de coûteuses pertes de temps.
Aujourd'hui, le fait d'avoir fait cet effort nous permet une réactivité et une adaptabilité que d'autres n'ont pas. Nous pouvons fournir des visuels de tous nos tissus en un rien de temps et honorer des commandes de volumes extrêmement variés.
Ateliers Malhia Kent, création, fabrication et commercialisation de tissus haut de gamme pour le prêt à porter et la haute couture. © DR
Crédits photo : DR
Partager :
Bonnes adresses
68 Bd Bourdon, Villa Labrouste
92200 Neuilly-Sur-Seine - France
Article paru dans le numéro #104 DIZAÏNE
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
Dessine-moi un tissu de luxe à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.