Fermer
Sophie Colin
Focus | 23 mars

Tudor : du design à la production
Propos saisis au vol entre le designer et l'ingénieur, dans les coulisses de la création des montres Tudor.

Heritage Black Bay de Tudor © DR
« Dans mon design, la notion d’industrie est forcément présente. Un design est réussi quand il a une vision industrielle de la fabrication.» « Nous travaillons tous les jours ensemble, nous sommes en perpétuelle discussion. » Ander Ugarte et Eric Pirson sont respectivement designer et responsable de production chez Tudor.
La fabrication d’une montre repose sur ce dialogue, ce jeu de ping-pong entre le dessin de l’un et la réalisation technique par l’autre. « J’ai avancé sur la carrure... Regarde cette esthétique de corne… Penses-tu que cette lunette soit réalisable ? » ponctuent leurs échanges au quotidien.
Atelier Tudor © DR

Atelier Tudor

Tout va plus vite dans cette proximité où l’atelier est un laboratoire qui laisse libre cours à l’intuition. « Nous approchons de façon intuitive. Nous recherchons quelque chose, puis une porte s’ouvre, et nous découvrons un univers à exploiter d’une autre façon en allant plus loin  », explique Ander Ugarte.

« Nous introduisons des éléments, des codes historiques de la maison et, comme une recette, il faut trouver le juste équilibre entre l’objet en soi, la marque et l’histoire de celle-ci. Et ça, c’est le style Tudor. Le fait, par exemple, de mettre un bout d’aiguille rouge sur un modèle peut tout changer. »

Son inspiration, Ander Ugarte la trouve dans tout ce qui se passe dans la société, dans l’architecture, l’art ou encore l’automobile : «J’essaie de transmettre un mélange de tout cela à travers une montre contemporaine.» C’est dans cette recherche de modernité que designer et production expriment avec le plus de force possible leur collaboration.
Un design est réussi quand il a une vision industrielle de la fabrication. » Ander Ugarte, designer de chez Tudor
Heritage Black Bay Bronze de Tudor © DR

Heritage Black Bay Bronze de Tudor

La nouvelle Heritage Black Bay Bronze en est une belle illustration. Le designer avait envie de décliner ce modèle historique en bronze. « Il y a de nombreux bronzes, tous différents. Lequel choisir, lequel nous convient, lequel passe les tests ? », explique Ander Ugarte. Eric Pirson poursuit : « La maison n’a jamais fait de bronze, on partait donc de zéro. Ander avait une contrainte supplémentaire : nous souhaitions une montre patinée, qui vive. Or cela ne correspondait pas à l’ADN de Tudor, à la fiabilité typique de l’offre de la marque. Nous avons donc travaillé sur un alliage qui donne une patine et où sont annihilés certains risques liés à la fiabilité ou à la durée dans le temps. » Ander Ugarte renchérit : « Ce projet a demandé beaucoup de temps (trois ans) et de travail. Nous avons choisi une matière que nous avons soumise à des tests très poussés. Nous voulions une patine homogène, pas une qui ait l’air sale ou tachée. C’était là un argument technique très important et, une fois qu’on a trouvé le bon alliage potentiel, il y a eu tout le processus industriel.»

« Nous ne faisons pas que deux pièces, ce ne sont pas des séries limitées. Il faut donc être capable d’en produire un grand nombre. » L’enjeu est en effet le passage du design à la production : « Créer des choses magnifiques et les répéter. Aujourd’hui, le défi technique est maîtrisé, le défi industriel consiste à augmenter la capacité de production.»
De la même façon, la fabrication des bracelets en tissu est devenue très technique et les deux hommes se concertent. « Les tissages sont complexes, ils mélangent tradition et technologie et utilisent des métiers centenaires. Le croisement d’univers industriels est intéressant : la fabrication pure de la montre et le tissage. » souligne Ander Ugarte. Eric Pirson prend le relais : « Nous lançons des recherches esthétiques en variant les fils, le potentiel est inestimable. » Il ne demande qu’à s’épanouir dans ce travail d’équipe où les voix se mêlent et se répondent.
Bracelet Tudor  © DR

Lire également

Crédits photo : DR
Partager :
Bonnes adresses
Fermer
Tudor : du design à la production à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.