Fermer
Orianne Vialo
Recommandation | 19 avril
4 mn

L'art qui fait marcher sur l'eau
En reliant les îles du lac Iseo par des passerelles flottantes emballées, Christo renouvelle les perspectives sur ce lac magnifique de Lombardie.

Christo, Floating Piers, Lac Iseo © DR
En juin et juillet 2016, l’artiste Christo produira sa toute dernière œuvre éphémère, The Floating Piers (Les quais flottants), sur le lac Iseo, dans le nord de l’Italie. Viola Romoli, galeriste à New York, qui a suivi son travail de près, nous explique l’originalité du projet de ce grand artiste contemporain.

Pluris – Quel est le fil directeur de l’œuvre de Christo ?

Le but de Christo, c’est avant tout de faire passer un message, de mettre en avant ses propres convictions en passant par l’art, mais aussi d’apporter un « plus » à la beauté déjà existante du cadre qu’il choisit pour y ancrer ses œuvres. Je fais notamment référence au Wall of Oil Barrels – Iron Curtain, son projet d’ériger un mur uniquement constitué de centaines de barils de pétrole pour protester contre la construction du Mur de Berlin en 1961. En revanche, dans son œuvre d’emballage du Pont Neuf, Christo souhaitait que le pont parisien le plus chargé d’histoire transcende son passé pour se transformer en œuvre contemporaine.

Quel message souhaite-t-il faire passer avec son tout dernier projet, The Floating Piers ?

Avec sa femme Jeanne-Claude, cela faisait près de 25 ans qu’ils attendaient d’obtenir les autorisations nécessaires pour concrétiser ce projet. Ils voulaient que l’on puisse découvrir ce lieu magnifique sous une autre perspective, c’est-à-dire par la voie nautique. Ils ont donc imaginé un ensemble de quais flottants, recouverts d’un tissu de couleur, qui relieraient entre elles les îles Sulzano, Monte Isola et San Paolo du lac Iseo. Cela permettrait non seulement aux habitants de redécouvrir leur région sous un œil nouveau, mais aussi aux plus curieux de mener une expérience unique étroitement liée à l’art, expérience dont on ne profite qu’une fois dans une vie.

Pourquoi avoir choisi « d’emballer » les quais ? La couleur jaune ocre a-t-elle une signification particulière ?

Christo s’est fait connaître grâce à ces tissus, notamment en Italie, où il a déjà réalisé plusieurs œuvres dans le passé : en 1968 il avait réalisé la Wrapped Fountain et la Wrapped Medieval Tower à Spoleto, et en 1973, The Wall – Wrapped Roman Wall à Rome. Il s’agit pour lui de réaffirmer sa marque de fabrique, de laisser une fois de plus son empreinte grâce à ces paquets cadeaux géants. La couleur jaune ocre lui rappelle le climat ensoleillé de la région du lac Iseo. Les jours sont longs, le climat est clément et agréable, les rayons du soleil prennent une couleur dorée en se reflétant sur l’eau : il a pensé aux moindres détails pour que cette promenade soit la plus plaisante possible. Par ailleurs, avons prévu d’inviter un groupe de happy few à admirer son travail depuis le ciel, en organisant un voyage en hélicoptère et en montgolfière.
Le site officiel des Floating Piers, et les esquisses de Christo et son épouse Jeanne-Claude.
Christo, Floating Piers, Lac Iseo © DR
Christo, Floating Piers, Lac Iseo © DR
Crédits photo : DR
Partager :
Fermer
L'art qui fait marcher sur l'eau à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Fermer
Bienvenue sur Pluris
Inscrivez-vous pour rejoindre
la communauté Pluris et recevoir chaque semaine le magazine.
Créer un compte avec un email
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.