Fermer
Anne-Charlotte Fredenucci
Focus | 10 avril
5 mn

« Convaincre ses équipes est plus facile que sa famille »
Il ne faut pas croire au mythe de l'entreprise qui roule toute seule. – Par Anne-Charlotte Fredenucci, pdg du groupe Deroure

Anne-Charlotte Fredenucci, Groupe Deroure © DR
Quand la crise financière de 2008 a frappé, le groupe Deroure est passé à quelques encablures du gouffre. Nous perdions pratiquement 100 000 euros par mois. Après trois décennies d'activité, l'entreprise fondée par mon père subissait de plein fouet les convulsions de l'économie mondiale.
À l'époque, j'étais directrice du développement du groupe et je m'efforçais de souffler à l'oreille de mon père des suggestions pour moderniser le groupe. Quand il a senti qu’il ne pourrait plus assumer le sauvetage de l'entreprise, il m'a cédé le contrôle petit à petit. Puis il a compris que Deroure ne pouvait pas avoir deux chefs et il m'a remis les clés de l'entreprise familiale en se mettant définitivement en retrait.
Nous nous sommes battus sur tous les fronts.
Nous nous sommes battus sur tous les fronts. Nous avons vécu un plan social, réduit les coûts et surtout, modernisé. Deroure fonctionnait autour de deux pôles qui finalement ne travaillaient pas ensemble et se contentaient de répondre aux commandes des clients : un pôle conception et un pôle fabrication. En quelques années, nous nous sommes efforcés de passer à un modèle où nous cessions d'être de simples exécutants pour devenir force de proposition auprès de nos clients. Les activités se sont rapprochées pour que les différentes entités du groupe travaillent ensemble plutôt côte à côte.
En plus de tous ces chantiers pour redresser l'entreprise, j'ai dû mener mes propres chantiers et « gagner » ma légitimité à la tête de Deroure. Être une femme, jeune et diplômée de l'ESSEC plutôt que d’une école d'ingénieur, ça fait beaucoup de spécificités plutôt inhabituelles dans le milieu de l'industrie. Malgré tout, mon acceptation par les équipes n'a pas été si compliqué. J’étais déjà dans la maison depuis huit ans, et la présence sur le terrain permet de gagner assez vite sa place. En revanche, au sein même de la famille, ce n'est pas toujours simple. On est d'abord perçue comme la fille, la nièce ou la sœur plutôt que jugée sur le travail effectif et les résultats.

De la crise à la success story

Aujourd'hui, Deroure a largement retrouvé des couleurs, grâce au travail de modernisation et aux commandes de Rafale qui se sont accélérées. Le rythme est passé à deux ou trois appareils par mois, ce qui nous permet de commencer à séquencer la production, et de faire du « travail à la chaîne » à notre échelle. En plus de l'aéronautique, nous développons nos partenariats avec le nucléaire civil, les transports ferroviaires... Après avoir frôlé la catastrophe en 2009, nous avons terminé 2010 à l'équilibre. 2011 a ensuite été une année record et depuis, nous n'avons cessé d'améliorer nos chiffres à chaque exercice jusqu'à atteindre aujourd'hui un chiffre d'affaires de 35 millions d'euros.
Dans notre domaine, les projets sont longs et il est difficile d'obtenir des résultats rapidement en ne se basant que sur la croissance organique. Nous allons miser sur des acquisitions en France et en Allemagne dans un avenir proche, afin de pouvoir toucher des clients nouveaux qu'on ne peut atteindre qu'à partir d'une certaine capacité de conception et de production. Je ne crois pas au mythe de l'entreprise qui roule toute seule au bout d'un moment. Ce n'est qu'en ne relâchant jamais son effort qu'on parvient à conserver son succès et sa compétitivité.
Anne-Charlotte Fredenucci
Pdg Groupe Deroure
Anne Charlotte reprend les rênes de l'entreprise paternelle, Deroure, en 2009. Elle reçoit le trophée « Femme entrepreneur » du trophée des Femmes de l'industrie 2013. Membre de Croissance Plus
Crédits photo : DR
Partager :
Fermer
« Convaincre ses équipes est plus facile que sa famille » à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.