Fermer
Dimitri Singer
Focus | 29 mai

De la 3D dans les oreilles
Les fans de high-tech ont les yeux rivés sur la réalité virtuelle, mais une autre technologie plus discrète prépare son arrivée : le son en 3D.

2016 et 2017 seront les années de la réalité virtuelle. Mais ce qu'on oublie trop souvent, c'est que celle-ci ne se limite pas à l'image.
Le concept de « son en 3D » peut paraître un peu obscur de prime abord. Pourtant, c'est assez simple : il s'agit de reproduire dans un casque l'effet d'un son 5.1 ou 7.1 d'un Home cinema. Au lieu du son que l'on entend sortir du casque, la technologie que nous développons vise à bluffer le cerveau pour que celui-ci perçoive le son comme venant de derrière ou des côtés.
Deux éléments le rendent possible : un format de fichier qui supporte le multicanal (la plupart des films sont disponibles en 5.1 ou 7.1) ; l'intégration d'un programme qui utilise les capteurs de mouvement du téléphone et du casque pour appliquer aux différents canaux de légers décalages dans le temps entre les sons qui parviennent à l’oreille gauche et à l’oreille droite. Ces décalages représentent ce que perçoit le cerveau quand il analyse le son ambiant et nécessitent de connaître les mouvements de la personne, en temps reel, au dixième de degré près.
Il se produit alors une « illusion sonore » et le son 3D permet à l'utilisateur de tourner la tête pour se « diriger » vers le son. Présenté comme ça, la fonctionnalité a l'air d'un gadget, mais l'arrivée massive de la réalité virtuelle a lancé une « course à l'immersion ». Les leaders du marché de la « VR » seront ceux qui parviendront à plonger l'utilisateur le plus profondément dans leur escapade virtuelle. Or, le son est l'un des sens les plus importants pour donner l'illusion de la réalité.
L'arrivée de technologies de son 3D va permettre aux gens qui ne disposent pas de l'espace ou du budget nécessaire à l'acquisition d'un home cinema de pouvoir profiter d'une immersion sonore complète avec un simple casque. Et les applications sont multiples : outre la réalité virtuelle qui y gagnera en crédibilité, cette technologie permettra par exemple d'entendre une personne comme si on se tournait vers elle lors de conversations de groupe par Skype ou autres services de vidéo. Des plateformes comme Youtube 360 pourraient aussi supporter prochainement le son 3D pour permettre au spectateur de se « déplacer » dans le son comme dans l'image.
La technologie que nous développons se trouve à mi-chemin entre le high-tech informatique et le monde de la hi-fi. Nous devons jongler entre ces deux univers et tisser des partenariats de part et d'autre pour que le son en 3D devienne une évidence dès lors que l'on parle de réalité virtuelle ou de réalité augmentée. Une fois que le marché en aura pris conscience, le nombre de supports compatibles explosera et avec lui le nombre d'opportunités pour le public de profiter de notre produit.
Le son 3D est la nouvelle étape de la réalité virtuelle © DR

Pour en savoir plus

Il est possible de profiter dès maintenant d’une experience de son 3D pour la musique (écoute plus naturelle), le cinéma (immersion d’un home cinema partout avec soi) et les jeux vidéo : un casque audio 3D qui embarque des capteurs de mouvement et fonctionne avec un lecteur multimedia sur iOS ou Windows 8 et 10 (249 €), et un module capteur de mouvement, à fixer sur son casque audio existant, pour les mêmes usages et en pré-commande sur le site (99 €, livraison fin juin). Les deux sont disponibles sur 3DSoundLabs.
Dimitri Singer
Co-fondateur et pdg 3D Sound Labs
Crédits photo : DR
Partager :
Article paru dans le numéro #113 LA VIE EN 3D
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
De la 3D dans les oreilles à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.