Fermer
Orianne Vialo
News | 23 avril
5 mn

7 astuces pour surfer écolo sur Internet
Cliquer toute la journée, ça n'a l'air de rien mais c'est mauvais pour l'environnement.

7 astuces pour surfer écolo sur Internet © Pluris
225 téraoctets (To), soit 225740 gigaoctets (Go) : c’est le volume étourdissant de données qui a transité sur Internet toutes les 10 secondes en 2015. Au bout de cinq minutes, ça fait 7 millions de Go, soit 7000 To, ou 7 pétaoctets (Po). Selon Cisco, qui fabrique des serveurs et des routeurs, le trafic annuel de données augmente de 20 % chaque année. Mais ce trafic monstrueux n’est pas que virtuel : il est stocké dans de gigantesques data centers qui consomment beaucoup d’énergie et aggravent les émissions de gaz à effet de serre (GES). Voici 7 astuces pour se mettre au vert sur Internet.

1. Vider sa boîte mail régulièrement

Plus les courriers électroniques sont conservés longtemps dans la boîte de réception, plus leur impact sur l’environnement est fort. Ne repoussez plus la vidange de votre boîte de spams pleine à craquer, la planète vous remerciera.

2. Être précis dans ses recherches

Saisir directement l’URL d’un site internet ou de mots-clés précis lors des recherches internet réduirait les émissions de GES des serveurs de 5kg équivalent CO2 par an et par personne. Il n’y a pas de petites économies.

3. Compresser ses pièces jointes

Plus les fichiers sont lourds, plus leur transfert demande du temps et de la data. Le calcul est vite fait : un e-mail d’1 Mo alourdi d’une pièce jointe aurait une empreinte carbone de 19 grammes équivalent CO2. À raison de plusieurs mails bien lourds, l’addition écologique s’avère vite salée.

4. Limiter le nombre de destinataires des courriels (et le nombre de courriels envoyés)

Avez-vous réellement besoin d’envoyer un mail par invité pour organiser votre prochaine fondue ? Est-il vraiment nécessaire de répondre à un simple « Ok » ? Pensez à vous poser les bonnes questions : si vous utilisez les transports en commun pour éviter de vous retrouver seul en voiture, pourquoi envoyer plusieurs mails pour dire la même chose ?

5. Diminuer le temps de lecture à l’écran

Ouvrez un onglet à la fois ou alors fermez une page web dès que vous avez terminé de la consulter. Plus vous passez de temps sur un site internet, et plus vous consommerez des données. Adoptez les bons gestes.

6. Optez pour un moteur de recherche plus écolo

Même si eux aussi ont recours à des data centers et à des serveurs pour permettre aux internautes de surfer sur la toile, le moteur de recherche Ecosia reverse 80 % des revenus rapportés par la publicité au programme « Plantez un milliard d’arbres », mis en place pour restaurer la forêt atlantique brésilienne. Petit plus : un compteur permet aux utilisateurs de savoir combien d’arbres ont été plantés depuis le lancement de la plateforme.
 Pour essayer Ecosia.

7. Arrêter de stocker l’intégralité de vos données sur le Cloud

On connaît le refrain « le Cloud, c’est hyper pratique pour avoir ses données en permanence sous la main ». Mais à ne pas oublier : pour vous offrir ce petit plaisir, des serveurs doivent constamment être alimentés en électricité. Supprimez du Cloud les fichiers dont vous ne vous servez jamais (comme les photos de vacances de l’été dernier) et n’y gardez que l’essentiel.
Crédits photo : Pluris
Partager :
Article paru dans le numéro #108 OVERCLOCKÉ
Recevoir le magazine Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine l'essentiel de la culture, du business et de l'art de vivre.
Fermer
7 astuces pour surfer écolo sur Internet à un ami.
(*) Obligatoire
Fermer
Modifiez votre mot de passe
Fermer
Veuillez saisir votre identifiant
Fermer
Bienvenue sur Pluris
, complétez le formulaire pour terminer votre inscription.